One Piece RPG
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Makoro Zorim [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiii ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Makoro Zorim
Ansatsu Assassin's
Ansatsu Assassin's
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Fruit du démon : Kei Kei no Mi (fruit des toiles)
Date d'inscription : 23/09/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage: Ansatsu
Type d'arme/pouvoir:: ses poings et ses toiles

MessageSujet: Makoro Zorim [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiii ]   Mar 23 Sep - 19:04

#Nom :
Zorim

#Prénom :
Makoro

#Surnom :
Le fou, le psychopathe, ou tout ce que vous voulez dans le genre...

#Sexe :
Masculin

#Race :
Humain

#Age :
Trente ans

#Originaire :
Nouveau Monde

#Rang :
Ansatsu.

#But :
Suivre l'organisation quoi qu'il arrive, et arriver à se contrôler...

#Description du fruit du Démon:
Pas encore.

#Arme :
Ses poings, mais avec une certaine force...

#Description physique :

Physiquement parlant, Makoro est assez marginal. Psychologiquement aussi d'ailleurs, mais ça c'est une autre histoire. Il porte constamment de simples tee-shirt noirs avec des pantalons - aux manches déchirées au niveau du genou - de même couleur. Bref, tout en noir, y compris la paire de sandales qui recouvrent partiellement ses pieds. Jamais depuis qu'il choisit ses propres vêtements qui que ce soit n'a pu le voir porter autre chose que cette couleur sombre. Allez savoir pourquoi, il semble qu'il rechigne à mettre quoi que ce soit d'autre.

En dehors de cette description vestimentaire, Makoro arbore pour coiffure une épaisse touffe de cheveux mal entretenus dont une mèche descend le long de son front. Les traits de son visage et l'étrange mélange de couleurs qui composent sa peau, additionné à la forme de sa chevelure, ne font vraiment rien pour contraster avec son état psychologique. mais quoi qu'il en soit, un autre détail vient s'ajouter à son visage, à savoir des piercing qui transpercent ses lobes d'oreilles. En outre, l'homme laisse apparaître un début de barbe au niveau du menton qu'il garde constamment dans cet état.

Pour finir sur son apparence, il est important de décrire ses expressions faciales habituelles. Par moments, on pourrait penser qu'il est totalement endormi, à la vue de ses lèvres étirées non pas en sourire, mais plutôt en rictus de désappointement, ainsi que ses yeux légèrement plissés, symptôme courant chez quelqu'un qui sort tout juste des bras de Morphée. Cependant, dans d'autres circonstances, un état de folie furieuse lui fait prendre un air hystérique, ses yeux turquoise étant alors exorbités. Autant dire que c'est assez flippant. bref, l'analyse de ses expressions faciales est assez ardue, du fait qu'elles peuvent changer du tout au tout en un instant, tout comme son caractère. Il est d'ailleurs temps d'en parler de ce point-là ...

#Caractère :

Outre son apparence peu conventionnelle, Makoro possède également un état psychologique assez désastreux, et totalement imprévisible. L'homme est tout simplement fou. un coup il peut être dans la lune, le visage endormi, tandis que l'instant d'après il peut très bien devenir d'un seul coup totalement hystérique, hurlant comme un dératé et faisant preuve de violence à l'égard des personnes qui l'entourent, alliés comme ennemis. Autant dire que c'est assez compliqué de comprendre comment il fonctionne. A vrai dire, lui-même ne pourrait vous renseigner, puisqu'il ne se contrôle pas.

Makoro ne connaît pas le sens du mot limite. Quand il commence quelque chose, seul un soudain changement de caractère peut le pousser à stopper ce qu'il a entrepris, que ce soit une activité manuelle ou autre chose de cet ordre, mais ça peut aussi bien être le fait de commencer à frapper quelqu'un et de ne pouvoir s'arrêter que lors d'une nouvelle "transformation". Bref, c'est pas la joie. Imaginez un type qui se promène dans la rue au milieu de la foule, atteint soudainement de violentes pulsions meurtrières, qui se jette sur un patient et commence à le ruer de coups, tandis que les autres patients fuient devant ce spectacle, à l'exception d'une ou deux personnes qui tentent en vain de le stopper. Tout à coup, l'individu prit de crise change du tout au tout et se rend compte qu'il tient le cadavre d'un pauvre type battu à mort, tandis que le sang de la victime se répand sur ses mains et son visage. Imaginez que l'individu instable, après avoir compris ce qu'il vient de faire, entre dans un état de terreur extrême, et se met à hurler en courant dans tous les sens à la vue du corps mort. Voilà le genre de situation qui arrive par moments à Makoro.

Le reste du temps, ce psychopathe est totalement docile. Il obéit au doigt et à l'oeil à ce qu'on lui dit de faire, comme un petit enfant, tentant de se contrôler un maximum lorsque les crises menacent de faire surface. Mais le problème, c'est que lorsqu'il entre dans un état de folie enragée, c'est comme si les facultés physiques de Makoro se libéraient d'un seul coup. C'est la raison d'ailleurs pour laquelle il est très difficile de le stopper quand il commence à attaquer n'importe qui. Au final, pour résumer, son état psychologique peut prendre de nombreuses formes : folie violente, peur panique absolue, obéissance docile – ce qui arrive principalement durant les périodes où il semble totalement endormi. C'est donc un homme dangereux, aussi bien pour ses ennemis que pour ses propres alliés...

#Histoire :

Makoro naquit dans un petit village , sur une île du Nouveau Monde. Là bas, il passa les dix premières années de sa vie dans une atmosphère paisible, entre son père pêcheur et sa mère marchande. Sa bourgade accueillait régulièrement des membres de la Marine qui offraient informations sur ce qui se passait à travers les océans, ainsi qu'une protection contre les pirates, en échange de vivres et autres produits utiles qui leur permettrait de passer d'agréables voyages en mer. Autant dire que les habitants de ce hameau entretenaient de très bonnes relations avec les autorités.

Mais un jour, un événement survint et brisa tous les espoirs des villageois. Un équipage pirate accosta sur leur île et commença à s'en prendre aux autochtones, tuant et pillant sans vergogne. Makoro se trouvait à ce moment là loin de chez lui, en compagnie de son père qui lui apprenait les rudiments du métier de pêcheur. Cela faisait déjà quelques semaines que les deux membres de la famille Zorim s'offraient des moments tels que celui-ci, et le fils appréciait vraiment l'attention de son paternel. Cette journée fut particulièrement bénéfique aux récoltes de poissons, et l'enfant parvint même à épater son père en remontant un filet bien rempli. Bref, tout allait pour le mieux.

Ce fut lorsqu'ils approchèrent de chez eux en bateau qu'ils aperçurent la fumée qui s'élevait, en provenance d'un point situé au centre du monticule de terre. Le lien entre ce lieu et leur village ne fut vraiment pas difficile à faire. Quand ils débarquèrent et rejoignirent leur foyer, le spectacle qui s'offrit à eux fut tellement horrible que Makoro en fut traumatisé, plongeant dans un mutisme qui dura plusieurs années. Cependant, bien avant que le garçon ne retrouve sa voix, il découvrit le corps de son père qui avait préféré mettre fin à ses jours que continuer à ressasser le souvenir d'une vie déchirée.

Étrangement, l'équipage de la Marine qui venait régulièrement autrefois ne pointa plus une seule fois le bout de son nez en ce lieu. Makoro commença à nourrir des pensées qui jusque là lui étaient étrangères, allant jusqu'à imaginer un complot des forces de l'ordre et des pirates, et les jugea tous responsables du drame qui avait atteint les siens. A partir de ce jour, il se mit en tête de ne plus faire confiance à quiconque faisant partie de l'un de ces deux camps, tandis que sa folie voyait petit à petit le jour, grandissant au fil du temps. Un jour, l'être instable prit le bateau de pêche familial et quitta son île où plus rien ne le retenait, puis voyagea à travers le Nouveau Monde, ne faisant que de courtes escales pour se ravitailler. Ce fut lors de l'une de ces haltes que le destin lui offrit la chance de faire une bonne rencontre.

Alors qu'il s'était arrêté sur une île printanière, Makoro avait tout d'abord fait le plein de ravitaillement. Puis, ne voyant pas vraiment d'intérêt à demeurer plus de temps ici et craignant par-dessus tout de s'en prendre à des villageois innocents par manque de contrôle, le fou s'était dirigé vers la sortie de la bourgade, où il avait trouvé un banc situé à l'écart de tout. La localisation de ceci à un tel endroit l'étonna, du fait que personne ne semblait passer par-là, mais ce qui l'intrigua encore plus fut la personne qui y était installée.

Sans vraiment faire attention à ce qu'il effectuait, Makoro s'assit à côté de l'homme – car il s'agissait en effet d'un jeune homme – et resta silencieux un bon moment, détaillant l'individu sans se soucier du fait que son geste pouvait vraiment paraître déplacé. probablement était-il simplement dans un état infantile qui le poussait à la curiosité, sans se rendre compte qu'il existait des limites à cela. Lorsque l'individu lui rendit son regard d'un air exaspéré et lui demanda s'il avait un quelconque problème, Makoro secoua frénétiquement la tête – pas de doute, il était vraiment dans un état infantile... - puis désigna du doigt un tatouage que portait l'homme.


" Il est beau. Tu l'as eu où? "

Devant l'air incrédule de son vis-à-vis face à un tel comportement, le psychopathe à ses heures se demanda pourquoi l'individu adoptait une telle réaction, jusqu'à ce que ce dernier reprenne une certaine constance et se lève pour s'en aller, sans un mot. Pas décidé à laisser s'envoler sa réponse, le dénommé Zorim se leva et commença à suivre l'homme sans un mot. L'autre finit par s'arrêter après quelques centaines de mètres parcourus et lui demanda pourquoi il le suivait comme ça. Makoro haussa les épaules puis répondit simplement, comme si c'était la chose la plus évidente au monde :

" Tu ne m'as toujours pas dit où tu l'as eu. "

L'homme sembla méfiant, mais garda le silence. Makoro vit son attention détournée par un petit bruit et se retourna pour un voir oisillon à terre, blessé, après sa chute du nid. Le névrosé prit l'animal délicatement dans ses mains et commença à lui prodiguer maintes caresses pour le réconforter, tout en lui murmurant des mots apaisants.

" Quel type bizarre... "


Le fou se tourna vers l'inconnu, se remémorant soudain sa présence, et lui demanda pourquoi il disait cela. Qu'avait-il de si bizarre? il était lui-même, voilà tout. Pourquoi fallait-il forcément qu'on le catalogue ainsi? L'individu lui demanda alors s'il faisait partie de la Marine. Makoro se figea alors, regardant l'homme d'un regard dénué de toute émotion. Devant un tel comportement, ce dernier lui demanda s'il n'était pas plutôt un pirate. Ces questions firent trembler le fils Zorim qui serra fortement les dents et referma plus durement ses doigts, ignorant les piaillements de l'oisillon, jusqu'à ce que finalement un horrible craquement se fasse entendre, suite à quoi ses doigts s'écartèrent lentement pour laisser tomber le corps sans vie de la créature ailée.

Devant ce nouveau retournement, l'homme sembla comprendre qu'il s'égarait et que ses propos n'avaient rien de bon à l'oreille de son interlocuteur, car il commença à lui expliquer la provenance de ce fameux tatouage, ce qui fit disparaître toute colère du tueur d'oiseau, laissant place à nouveau à sa curiosité et son expression d'enfant émerveillé. Ainsi, il s'agissait d'une organisation qui luttait contre les différentes forces majeures dans le monde. Décidément, ces explications plurent grandement au névrosé qui demanda aussitôt à en faire partie, sur un ton enjoué comme s'il s'agissait d'un gamin que l'on invitait à un anniversaire. Son vis-à-vis sembla réfléchir à la question puisqu'il dit finalement, tout en reprenant sa marche, tournant ainsi le dos à son interlocuteur :


" Suis-moi, je t'emmène voir le Boss. "

Makoro eut presque du mal à se retenir de sauter de joie quand il rejoignit l'individu tatoué à sa hauteur, puis il se rendit aussitôt compte de quelque chose dont il fit part à l'homme.

" Je m'appelle Makoro Zorim, et toi? "

La réponse fut directe, claire, et cinglante.

" Qu'est-ce que ça peut bien te faire? "


Makoro resta un instant sans voix puis s'apprêta à répliquer, mais se contenta finalement de s'arrêter, tête baissée, comme un gosse qui a été pris en train de faire quelque chose de mal. Finalement, sans s'arrêter, son interlocuteur laissa planer quelques mots.

" Malak Dodju. C'est mon nom. Maintenant viens, je n'ai pas que ça à faire de t'attendre. "


Makoro releva la tête d'un seul coup, un grand sourire étirant ses lèvres, puis suivit Malak jusqu'à l'endroit où se trouvait le fameux Boss. Lorsqu'ils arrivèrent et que son compagnon de voyage expliqua à son supérieur qu'il s'agissait d'une nouvelle recrue potentielle, le névrosé sentit tout à coup que l'une de ses crises était en train d'arriver. Il tenta de prévenir les personnes présentes, devant leur regard incrédule, mais ce fut trop tard. Il se jeta dans un cri de rage sur le Boss, mais fut finalement stoppé par un coup derrière la nuque. Il sombra aussitôt dans l'inconscience. Lorsque le psychopathe reprit connaissance, il était attaché par des chaînes et posé dans un coin de la pièce où il se trouvait auparavant. Le Boss était installé non loin de là et le fixait en silence. Finalement, il prit la parole, un fin sourire sur les lèvres.

" Tu es un individu étrange. J'aurais pu te tuer, mais finalement, je pense que ton état peut être utilisé à nos fins personnelles. J'espère que tu sauras te montrer loyal à notre groupe. "

Makoro ne sut que répondre, et se contenta d'acquiescer lentement. Peu après, on le détacha, et il expliqua la nature de ses crises, relatant son passé et sa haine envers la Marine et les pirates. La suite, nul ne la connaît, car elle reste à écrire. Telle est l'histoire de Makoro, nouveau membre d'Ansatsu.

#Avez-vous lu le règlement ?
Oui Mon Capitaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calintz Jerevinan
Admin Flemmard | Capitaine du Fire Bone | Vice-Amiral
Admin Flemmard | Capitaine du Fire Bone | Vice-Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 284
Age : 26
Statut : Capitaine du Fire Bone
Fruit du démon : Shizen Shizen no mi
Localisation : Grand Line
Date d'inscription : 22/11/2007

Wanted
Prime/Rang: Capitaine du Fire Bone | Vice-Amiral
Equipage: Fire Bone
Type d'arme/pouvoir:: Shizen Shizen no mi | Shirokage et Kurokage

MessageSujet: Re: Makoro Zorim [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiii ]   Mar 23 Sep - 21:19

Bienvenue ! ^^
Tout est bon, les lignes sont là etc etc... et la présentation est très bonne ! ^^
Je peux donc te valider ! =)
Bon rp et j'espère que tu vas te plaire ici. =p

_________________

[~¤ .°o°O Je suis celui qui, de Simple Humain, a posé le pied en territoire de Dieu O°o°. ¤~]

Techniques - «Dialogue» - Narration

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makoro Zorim
Ansatsu Assassin's
Ansatsu Assassin's
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Fruit du démon : Kei Kei no Mi (fruit des toiles)
Date d'inscription : 23/09/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage: Ansatsu
Type d'arme/pouvoir:: ses poings et ses toiles

MessageSujet: Re: Makoro Zorim [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiii ]   Mar 23 Sep - 21:20

Merci ! Génial, je vais poster mon RP de fruit maintenant. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiruma Youichi
Ansatsu Assassin's
Ansatsu Assassin's
avatar

Masculin
Nombre de messages : 165
Age : 27
Statut : Glandeur
Localisation : EN ENFER
Date d'inscription : 23/08/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/Ansatsu
Equipage: Aucun
Type d'arme/pouvoir:: -Kaku Kaku no mi, Démonologie

MessageSujet: Re: Makoro Zorim [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiii ]   Mer 24 Sep - 13:32

Bienvenue BOY. Juste une question, c'est un double compte ou c'est ton premier compte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makoro Zorim
Ansatsu Assassin's
Ansatsu Assassin's
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Fruit du démon : Kei Kei no Mi (fruit des toiles)
Date d'inscription : 23/09/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage: Ansatsu
Type d'arme/pouvoir:: ses poings et ses toiles

MessageSujet: Re: Makoro Zorim [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiii ]   Mer 24 Sep - 13:38

Deuxième. Je suis aussi Kobby. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Makoro Zorim [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiii ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Makoro Zorim [Finiiiiiiiiiiiiiiiiiii ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG :: Hors-RPG :: Passeport :: Les Hors-la-loie-
Sauter vers: