One Piece RPG
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yami Louh

Aller en bas 
AuteurMessage
Yami Louh
Chasseur de Prime
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Yami Louh   Mar 22 Juil - 0:57


[J’aime bien faire mes présentations à la première personne ^^’]

Nom : Louh

Prénom : Yami

Surnom: En fait j’étais sensée porter le doux prénom de Yume, au départ. Mais à cause d’une stupide erreur dans mon acte de naissance, je me suis retrouvée condamnée à être appelée Yami durant toute ma vie. Il y a tout de même une différence notable entre un prénom qui signifie "ténèbres" au lieu de "rêve". Enfin ! La sage femme devait être branchée gothique ou du genre dépressive en tout cas…

Sexe : Féminin

Race : Humain

Age : 17 ans

Originaire : Shell Town, Est Blue

Rang : Chasseur de prime

But : Pour le moment, je ne suis pas bien sûre…

Arme : Pour le moment, mes poings… Ah, et le petit flingue caché dans le tiroir du bureau de mon bateau. Quand on est une femme, il vaut mieux rester prudente.

Description physique :


On se retourne parfois sur mon passage, d’accord, et ensuite ? Croyez-moi je ne suis pas plus fière que ça de mesurer prêt d’un mètre soixante-quinze et d‘avoir la démarche assurée. En fait, j’ai dû prendre du côté de mon père, un homme élancé, dont le charisme s’impose sur un périmètre de dix mètres au moins. Je suis d’une corpulence tout de même assez fine, et mes gestes sont un peu trop délicats à mon goût. Même si cela peut faire sourire, je prend régulièrement le temps de me vernir les ongles. Je trouve ça très reposant en fait.

Petite, tout le monde avait l’habitude de me comparer à une poupée. Sans doute à cause de mes joues roses. Mon teint est halé. Mes yeux sont bordés de longs cils, et sont légèrement en amande. Quand à leur couleur, il s’agit d’un noir profond qui en fait rougir plus d’un. Mon nez est tout ce qu’il y a de plus banal et passe partout, et ma bouche n’est pas vraiment fine. J’ai toujours porté mes cheveux châtains et ondulés le plus long possible. Non pas par choix, mais parce que pour être jolie, une fille doit avoir les cheveux longs. C’est ma grand-mère qui me répétait ça tout le temps. Peut-être par défis, je les ai coupé il y a quelques semaines. Si elle voyais ça, la pauvre en pleurerais certainement. En tout cas ils sont maintenant plus faciles à entretenir, et je trouve que ça me va mieux. Je ne veux pas que l’on décide à ma place du rôle que je dois jouer.
Pour rapidement parler de ma garde robe, j’aime bien les vêtements discrètement colorés, et les tissus fluides. Je porte souvent des shorts ou des robes, et je ne quitte jamais les breloques que je porte autour du cou et des poignets.

Caractère :


La première chose qui saute aux yeux chez moi, c’est ce petit air hautain. Je ne pense pas le faire exprès, mais c’est vrai que je prend les gens de haut. Peut-être parce que je vois rapidement clair dans leur petit jeu de séduction. C’est comme ça que tout fonctionne dans ce monde. Il faut faire en sorte que notre proie baisse sa garde,et ensuite, on peut en faire ce que l’on veut. Beaucoup l’on déjà bien compris, mais malheureusement pour eux, moi aussi. Je suis peut-être trop méfiante, mais j’évite ainsi bon nombre de déceptions. (Dans le fond, tu n’essaye pas plutôt de cacher le fait que tu sois timide ?) Jamais ! (D’accord, d’accord…)

Sinon, il existe une seconde facette de ma personnalité, qui réside dans un sourire radieux quasi-permanant. Il m’arrive en effet d’être sociable et généreuse. Je pars du principe selon lequel la gentillesse ne coûte rien, alors autant en offrir un peu de temps en temps, c’est très économique comme cadeau !
Rolling Eyes

Dans l’ensemble je suis assez caméléon et j’arrive à m’adapter à pas mal de situations.
Ah, et je joue très bien la comédie…

Histoire :


Je suis née un beau matin d’hiver, dans une famille des plus normales. Seulement, mon père, capitaine de marine bien décoré, était persuadé qu’il était fait pour avoir un fils. Il cherchait déjà le prénom idéal pour l’homme qui lui aussi, sera reconnu aux yeux de tous. Ma mère y croyait tellement que c’est des chaussons bleus qu’elles se mettait à tricoter lorsqu’elle avait un peu de temps libre. Ils ont dû en faire une tête quand ils ont vu que cette petite chose angélique qui venait d’être extirpée du corps de ma mère ne pourrait jamais devenir un robuste marin. Ma mère en pleura de joie parait-il. Quant à mon père, il sembla l’avoir admis sans trop de problèmes. Aussi, c’est fièrement qu’il m’emmenait visiter les quartiers de la marine, lorsque j’étais petite. Il me disait qu’un jour, je servirais la marine moi aussi, et que j’encouragerais beaucoup de femmes à en faire autant.

C’est ainsi que j’ai commencé à prendre des cours d’arts martiaux et a manier le sabre sans même comprendre comment j’en étais arrivée là. Plus les mois passaient, et moins je me sentais à ma place dans cet univers. Suivre les règles sans rien contester, je n’étais pas faite pour ça. Quand aux pirates, ils me fascinaient toujours plus. Je ne sais plus combien d’heures j’ai passé à examiner chaque avis de recherche. À force, je connaissais leurs noms par cœur, et leurs visages m’inspiraient courage et liberté.
Au fil les années, je devenais de plus en plus distraite, et l’attention que je portais à ma formation commençait à baisser. Je ne voulais pas remplacer le fils que mon père n’avait pas eu et je ne voulais pas travailler dans la marine.
La seule personne qui semblait voir que je commençais à changer, c’est ma grand-mère. Je comprenais bien que sont regard vitreux lisait en moi mieux que personne. Elle savait que je n’aimais pas ce qu’on voulait faire de moi. C’est sans doute pour cela qu’elle aimait me brosser les cheveux en me répétant que j’étais si jolie, et que c’était dommage de vouloir m’endurcir ainsi.

En fait, j’ai gâché une bonne partie de ma vie à accepter des choses, seulement pour faire plaisir aux autres. Mais ce temps là est révolu, il est temps de prendre mon avenir en main. Non bien sûr, il n’est pas question de devenir une de ces saleté de pirates, qui vivent aux dépend des autres, et qui s’approprient leurs richesses. Non, la seule chose que je leur envie, c’est de parcourir les mers en allant où bon leur semble. C’est de cette liberté là que j’ai soif depuis trop longtemps. Alors même si je ne suis pas grand-chose dans ce vaste monde, je veux m’y faire une place, et je me battrais pour y arriver !


Avez-vous lu le règlement ?

Oui, oui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Yami Louh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Akuma Yami, Demi-troll. [FINI]
» Yami Hikoku [TERMINÉ]
» #. Leyø Rokudo ~ [ FT ]
» [Scénario]shutsugen' no yami
» Le dieu du jus de chaussettes emmêlées. [Yami Monjara]. {UC.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG :: Hors-RPG :: Passeport :: Le Registre des Civils et Chasseur de Prime-
Sauter vers: