One Piece RPG
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une ville marchande, des marine peu commode...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Une ville marchande, des marine peu commode...   Sam 19 Juil - 14:13

Quand Isaki donna l’arme à feu à Celyus, celui-ci semblait dégoûté et pensif. En effet, son père s’était fait tuer par une balle perdue dans une bagarre qui avait male tourner dans son bar. Isaki venait de s’en rendre compte et était un peu confus. Celyus ne prit pas l’arme à feu, il prit sa lame. Il fouilla rapidement l’étranger et pointa directement vers la nuque du fameux médecin, il ajouta quelques paroles d’un ton à la fois méchant et craintif.

" Un seul faux pas, un seul geste de travers et ce sera tes derniers pas sur le pont de notre navire, les prochain seront effectué dans l'eau et laisse moi te dire que nager les pieds liés et les deux bras en moins n'est pas une mince affaire "

Maintenant, Isaki se faisait soigné par ce fameux médecin. Le médecin semblait expérimenté, il ne touchait rien du tout avec ces mains, tout avec des petites pinces faites pour. Il commença par imbiber un tampon de désinfectant et tamponna légèrement les bleus d’Isaki, il répéta cette action pour chaque un des bleus d’Isaki. Une fois cela fait, il mit un petit sparadrap sur chaque bleu. Sur son visage il en avait un en forme de rectangle juste au dessus de l’arcade sourcilière et un grand sur la joue en forme de carré. Isaki se leva, il demanda à Celyus de baissé son arme. Isaki parla d’un ton plus calme au médecin.

« Tu peux rester ici quelques temps, il ne faut pas croire que tu aura ma confiance et celle de Celyus directement, nous ne te connaissons pas, tu devra faire tes preuves sur la prochaine île. Nous y seront dans sept heures plus ou moins, en attendant Celyus et moi garderont un œil sur toi. »

Isaki sorti maintenant de la pièce, il avait demandé au médecin de le suivre car la chambre où ils étaient c’était celle de Celyus. Isaki lui montra la sienne, le médecin s’y installa tranquillement. Isaki alla chercher tous ce qui avait un rapport de prêt ou de loin avec la médecine, il lui demanda si c’était suffisant, l’homme en face lui répondit que oui. Isaki sorti en ajoutant quelque chose.


« Ne sort de cette pièce que pour manger et te laver, cela nous évitera de te surveiller pour l’instant »

Isaki se dirigea vers la salle d’armement, il ne voyait pas les armes, c’était Celyus qui les avaient ranger mais pas à l’endroit où Isaki désirait les poser. Il alla les chercher, il vit qu’elles étaient avec les fruits et les légumes, parfaitement bien rangé dans un coin. Isaki prit tant bien que male le sac entier et alla d’abor vers les canons pour se débarrasser du plus lourds, les boulets. Il y avait toujours des caisses à coter des canons qui peuvent contenir chaque une cinq boulet. Isaki disposa les boulets qu’il avait dans chaque boîte. Il sorti de la pièce à canon et alla dans le placard à ballet, il enleva les deux ou trois vieux ballet qu’il y avait et les plaça dans un coin. Il nettoya un peu le placard car il était poussiéreux. Une fois cela fait, il y plaça d’abor les quatre sabres et ensuite tout les fusils. Il ferma le placard et alla prévenir Celyus que les armes étaient là. Il retourna avec un seau d’eau dans la pièce où était disposé les canons et commença à les frotter, il ne les avait jamais essayé et se demandait si ils étaient fonctionnels. Isaki ne voulut pas gaspiller le peu de boulets qu’il avait. Une fois les boulet nettoyé, il vérifia ces propres armes, il nettoya soigneusement sa lame noir, elle était souiller par le sang séché d’un marine qu’il avait rencontrer sur On’Kyou. Il vérifia que son fusil n’avait pas été abîme et prit sa veste pour le remettre dans la poche intérieure de celle-ci. Il alla sur le pont principale, sans même employer sa longue vu, il vu l’île, il savait simplement que cette île était une île exclusivement faite de magasin ouvert presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Une fois arrivé au port, Isaki prit la bourse qu’il avait réussit à voler pendant son combat contre le marine, à l’intérieur il y avait cinq millions de Berry, il les divisa en trois, deux millions pour lui, deux pour Celyus et un pour l’étranger.

« Faite bien attention, c’est tout ce qui nous reste donc acheter pas n’importe quoi, toi, comment tu t’appelles ?.....Rabbitz, achète le néssésaire manquant pour la médecine, Celyus achète de la viande de qualité et moi je m’occuperais du reste, il nous faut également de l’huile car j’ai remarquer que les cannons grinçaient. Il faut que nous nous séparions… rendez-vous ici dans quatre heures, je vous expliquerais ce que nous ferons après. »


Les trois pirates partirent chaque un de leurs côtés…


Dernière édition par Isaki le Sam 19 Juil - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Sam 19 Juil - 15:07

Rabbitz était soulagé, le voyage c'était plutot bien passé mais il était rester enfermé dans sa chambre, la traversé avait étais assé longe pour lui il étais rester alongé sur sont lit a regardé le plafond, il étais plutot heureux de ne pas avoir étais tué par l'homme qui l'avait agresser à son reveille avec un sabre le materiels de medecine d'apoint étais assé bien mais pour de petite blaissures, il n'avait pas d'armes et des habbits en piteuse etats...Rabbitz trouver l'homme au sabre plutot froid mais fort mais l'autre qui c'étais battu contre l'homme de la marine sympathique car il lui avait donner 1 million de berry$ ! et c'étais grace a lui qu'il pouvait rester sur le navire. I avait ate de pouvoir poser le pied a terre.

Une fois arrivé sur l'île les 3 hommes partir chacun de leurs coté, Rabbitz s'arreter en 1er dans un magazin de vetements il s'acheta de quoi pouvoir s'habbillié correctement, la ville étais grande il étais dans la rue principale il n'y avait que des magazin, il entra dans une armurie.


Il frappa un coup sur le comptoir pour appeller le vendeur

"Bonjour, j'aurais besoin de deux fusiles a canon scié avec de la poudre et un poignard facil a dissimulé svp"

L'homme tené une bouteille d'alcoole a la main il lui repondit tous en preparant les armes

"Salut etranger vous etes là pour longtemps ? *HiP* "

"hum je ne sais pas trop, savez vous ou je peut acheter du bon materiels de medecine S.V.P ?"

"Non *hIp* désolé, voila pour vous *** berry$ svp"

Rabbitz deposa l'argent et sorti du magazin en remerciant le vendeur.
Il se ballader dans la grande rue principale a la recherche d'un magazin de medecine, il ne lui rester encore deux heure et demi, dans la rue il remarqua des hommes bas gradé de la marine, il passa devant eux en dissmulant ses armes par chance il étais en pleine conversation ils ne le remarquere pas, il continua sa route et remarqua un magazin de medecine s'empressa de rentré dedans, il acheta le materiels manquant ainsi que des livres de medecine des autres grande île reputées, il resta un long moment à les feuilleter study , il avait encore 1 heure et 40 minutes devant lui il n'avait plus rien a faire allor il s'installa dans un bar et commandat du rhum


"Garçon un verre de rhum !"

"Ola serait-tu un pirate car sache qu'ici vous n'etes pas les bien venu ! si c'est le cas sort de mon bar tous de suite ! "

Rabbitz reflechis deux secondes et repondit en posant le sac de marchandise a terre.

"Non rassure toi vieillard je ne suit qu'un simple voyageur assoifer"

"D'accord excuse moi d'avoir douté de toi mais il y a peut de temps une bande de pirate c'est amuser a saccager les grande rue principale malheureusement la marine na pas reussit à les stopper a cause de leur manque d'effectife sur place deouis on se mefit de tous le monde, ils in même enlevé deux jeune filles ces chiens !"

L'homme lui servit son verre de rhum, il étais tous rouge rien qu'a raconter cette histoire et parlé très vite, qui sait peut etre qu'un des filles enlevé étais la sienne

**peut importe... mais c'est surment se qui explique pourquoi il y a des soldats de la marine a chaque coin de rues...**

Il ne lui rester plus beaucoup de temps il dessida d'allé au point de rendez-vouz et d'y attendre les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Sam 19 Juil - 21:52

Cet inconnu, prénommé Rabbitz n'inspirais pas vraiment confiance a Celyus mais il fallait avouer que ces talents de médecin était loin d'être négligeable. Les bleus d'Isaki avait quasiment disparus en quelques mouvements. Peut-être étais-ce grâce à ses menace de morts violente qu'il avait réaliser cet exploit. mais l'important c'est qu'il l'avait fais. Aussi Celyus, plein d'humilité, alla s'excuser de sa conduite brusque auprès de Rabbitz mais il ajouta tout de même :

" Mes menaces sont encore au gout du jour, je m'excuse de les avoir prononcé aussi brusquement mais ne les oublie pas pou autant. "

Puis Isaki demanda a Celyus d'aller chercher de la viande de qualité. Fouillant dans ses souvenirs, il se rappela avoir vu un magasin de viande qui avait très bonne allure quand il était entré en ville. Mais restait un problème plus que majeur. Autant Rabbitz n'avait pas encore été vu en préscence de pirate, autant Celyus et Isaki était sans doute recherché par le Marine (s'ils avaient de la chance) voir tous les Marines de la ville (s'ils n'en avaient pas). Il fallait dont jouer profil bas ... tout en ayant l'air décontracté...

Celyus quitta le bateau rapidement, il longea les grandes avenues à une distance respectable et ne croisa aucun danger véritable. Mais le magasin en question était en centre ville et le risque était multiplié par 10 de rencontré des Marines là bas... Mais son Capitaine attendait la viande, il l'aurais.


* ... une solution, une solution vite ...*
pensait Celyus en regardant le ciel, les oiseau, les bâtiments, les grands bâtiments... avec leurs toits plats... et leurs proximité...

$ TINK $ (son d'une idée saugrenue)

Celyus chercha quelque instant puis décida d'emprunter une corde de l'attacher a son boomerang afin de la lancer sur une des nombreuses pourtres sortant des immeuble, a leurs sommet. Le boomerang revint rapidement et Celyus s'accrocha la corde autour de la taille. il utiliserais la poutre comme une poulie et le tout fonctionna plutôt bien.

Celyus fit donc le reste de trajet en bondissant d'un immeuble à l'autre avec agilité, il dut quelque fois se servir de son boomerang comme grappin pour se rattraper mais rien de bien difficile.

Il sauta en bas de l'immeuble ou était le magasin de viande, et entra.


" Bonjour, je désirerais me procurer assez de viande pour un voyage d'une durée moyenne s'il vous plait "

Le boucher ronchonna, il était tard, il voulais fermer boutique et un client venait de tomber du ciel comme ça, pouf ... il alla tout de même chercher la viande et la posa sur le comptoir. celyus l'examina rapidement, elle était rouge, saignante, aucun signe de moisissure ou autre dégueulasserie du même genre, c'était parfait. Il paya donc et sortis en remerciant le commerçant qui le regardait bizarrement...

En effet, en sortant il remarqua une magnifique affiche d'Isaki, dont la prime s'elevait a 30.000.000 de berry$ ainsi que la sienne avec une coquette somme de 12.000.000 de berry$... Le commerçant avait fais le rapprochement... celyus fila de la grande rue. Fit plusieur détours, puis remonta sur un toit assez bas.

Il attendit, puis voyant que rien ne se produisait il rentra sur la bateau, toujours en faisant des détours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Sam 19 Juil - 23:43

Isaki était en plein centre ville, il devait impérativement se trouver un chapeau car il avait déjà vu deux ou trois affiches de lui et Celyus, leurs têtes étaient mise à prix pour très cher, pour Isaki trente millions de Berry et pour Celyus douze millions de Berry. Cela étonnait Isaki que Celyus avait une aussi grosse prime dès son entrée dans la piraterie, en effet, appart le jeune mugiwara Monkey D. Luffy, qu’Isaki avait pu rencontrer une fois, personne n’avait une aussi belle prime d’un seul coup. Celle d’Isaki avait un peu augmenté car sur Grande Line elle était estimée à vingt-cinq millions. Le gouvernement commençait certainement à avoir peur de lui car un pirate de grande line sur West blue ce n’est pas rassurant. Bref, Isaki trouva rapidement un magasin spécialisé dans les chapeaux, décidément, il y avait des magasins de toutes sortes sur cette île. Isaki entra dans ce magasin, il y avait une multitude de chapeau et masques loufoque, il n’y avait que quelques modèles qui étaient sobres, c’était certainement un magasin fait pour carnaval. Isaki s’approcha du vendeur et lui parla en baissant la tête et en évitant de le regarder dans les yeux.

« Yo… »

Bonjour monsieur, que puis-je faire pour vous ?


« Je voudrais un chapeau mais les modèles d’ici sont assez farfelus, comment cela ce fait-il ? »

Ah je vois, vous êtes nouveau. En fait mon magasin est diviser en deux parti, une parti avec des chapeaux de tout les jours et une autre, avec des chapeau spécialement conçu pour le balle costumé, cette île est réputée pour son balle magnifique, il y a de magnifiques groupes de musiciens qui y jouent, de bons danseur, bref de quoi bien s’amuser pendant une nuit entière. Pourquoi ne rester vous pas ici, ce balle se déroule demain…Si vous voulez un chapeau pour circulez n’importe où sans se faire remarquer ben suivez moi s’il vous plaît.

Isaki avait écouté attentivement les paroles du vendeur et il pensa que cela pourrait être une bonne idée de rester ici encor un jour ou deux. Isaki prit pour l’événement trois masques totalement blancs et suivit l’homme dans l’arrière boutique. Il y avait pleins de chapeau, surtout fait de paille, on aurait dit que c’était la spécialité de la maison, Isaki en prit un et l’essaya devant un miroir, si ce chapeau n’était pas bon il n’allait prendre aucun autre car c’était le seul qui plaisait à Isaki. Il se regarda dans le miroir.



Il le prit car c’était totalement son genre et qu’il lui allait comme un gant, il paya ce chapeau qu’il garda sur la tête et les trois autres masques blancs. Isaki pouvait maintenant se balader en ville sans se faire reconnaître car des petites bandes blanches cachait son visage. Il alla directement dans un magasin de nourriture, il voulait consacrer le moins de temps possible pour faire ces courses. Il prit tout le néssésaire dans le domaine de la nutrition et sorti. Il lui restait beaucoup d’argent et comme il lui restait également assez de temps pour faire une petite balade et visiter des magasins, il alla dans un magasin d’armement car c’était vraiment son petit péché mignon. A peine entré dans le magasin, Isaki fut étonné par la vu d’un sabre en exposition, il était en tout point identique au sien sauf que celui-ci était blanc. Isaki voulait absolument l’acheter et demanda son prix, il était estimé à un million de Berry mais Isaki réussit à le marchander pour seulement cinq cents mille Berry. Il y avait aussi ce que l’ont appelle des Kunai et des Shuriken, l’homme qui tenait le magasin racontait que ce sont des armes inédites venant tout droit des pays asiatique. Isaki s’en paya une centaine de chaque car comme ils étaient peu connus, ils n’étaient pas du tout chers. Il acheta également du fil transparents, après cela il sorti avec ces articles. Il retourna au bateau mais avant cela, il devait chercher un hôtel où les membres de l’équipage de nuages rouge pourront se reposer pour attendre le spectacle du lendemain. Ce ne fut pas dur à trouver car comme il y avait beaucoup de voyageur, il y avait des hôtels en abondance sur cette île. Isaki réserva une chambre pour trois, il paya immédiatement et parti vite fait après toujours en gardant son chapeau sur la tête pour ne pas être reconnu. Une fois arrivé au bateau, il vu ces deux équipier qui ne semblaient pas encor s’être attaché l’un à l’autre. Isaki alla leurs parler.

« J’ai réserver une chambre d’hôtel car nous allons dormir ici cette nuit pour regarder le spectacle de demain, je vous demanderais de prendre avec vous le moins d’armes possible mais gardez-en au moins une car on pourrait toujours se faire voir par des marine. Pour éviter au maximum cela, mettez ces masques, comme c’est un bal masqué demain, personne ne nous trouvera étrange. »

Isaki donna les masques à ces compagnons et leurs sourira au passage. Quand a lui, il garda tout de même son chapeau qu’il appréciait énormément car il coûtait très cher…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Dim 20 Juil - 14:17

Celyus appliqua a la lettre les directives de son Capitaine, mais il n'allait pas porter ce masque pour deux raison :
La première il n'avait aucune raison de se cacher, le seul crime qu'il avait commis était de s'être défendu contre une attaque gratuite sans aucun motif autre que celui d'arborer un pavillon noir; la deuxième c'était qu'il était impossible de respirer sous ces trucs là. Il ne le porterais que le moins de temps possible.

Pour passer la soirée, Celyus garda avec lui le sabre qu'il avait pris dans la réserve ainsi que 'zero', son boomerang. Donné des noms a ses armes lui avait toujours parut normal, elle faisait partie intégrante de son histoire et par conséquent, il décida de chercher un nom pour sa nouvelle arme tranchante...

Il déambulait en ville, regardant ça et là les diverses boutiques qui commençait à sortir leurs plus beau apparat pour attirer les clients les plus stupides et les plus riches. Celyus n'en avait cure mais se balader lui permettait de réfléchir et de souffler un peu, de faire le point et de se reposer.

Il avait laisser son Capitaine et Rabbitz pour se rendre seul à l'hôtel. Il ne comprenait pas pourquoi un Capitaine au regard si profond et presque haineux par instant leurs avait payer l'hôtel. Ainsi il avait déjà confiance en Celyus et en cet intrus squatteur qu'était le médecin. Peu importe, il allait passer une excellente nuit et dormir confortablement... C'était ce qui importait pour notre nouveau petit pirate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Dim 20 Juil - 17:04

Isaki voyait bien que Celyus n’était pas chaud pour le port du masque pour l’instant, il n’avait certainement pas vu qu’il y avait une affiche où on voit nettement son visage avec une prime de douze millions de Berry. Isaki laissa passer pour l’instant. Il prit toutes ses courses et vit que Celyus partait déjà à l’hôtel, il ne semblait toujours pas apprécier le nouveau membre de l’équipage. Isaki ne le connaissait pas encor vraiment mais il savait que Celyus râlait parce qu’Isaki avait laissé voyagé avec eux un étranger, il était très méfiant comme Isaki mais Isaki cachait le fait qu’il n’accordait toujours pas sa confiance au médecin. Isaki sauta à bord du bateau pour rangé ses courses, il y avait déjà pas male de nourriture, avec ce qu’il y avait maintenant à bord, ils pouvaient tenir au moins une semaine et demi à trois. Isaki revint sur la terre ferme et parla à Rabbitz.

« Bon ben l’hôtel n’est pas loin d’ici, tu le reconnaîtra certainement grâce à sa grande porte argenté. Suit moi si tu veux mais bon fait comme tu veux mais ne tard pas trop. »

Isaki parti en direction de l’hôtel, il regardait plus attentivement les structures des villes, il y avait des bâtiments vraiment très joli à voir, il se disait que c’était dommage de laissé de si belle œuvre en tant que commerce. Il regarda l’heures, il voyait que tout les commerçants avaient sorti de plus belles marchandise que tout à l’heure, en faisant plus attention au gens qui marchaient sur la place, Isaki s’aperçu qu’ils semblait tous être fortuné. C’était certainement la raison pour laquelle les marchandises étaient plus belles. Isaki arriva devant la grande porte argentée de l’hôtel, il la poussa et entra. Il vu Celyus qui attendait sur un des fauteuil à l’entrée. Isaki le rejoint en attendant l’arrivée de Rabbitz. Il lui parla.


« Il a eut l’audace de rentré dans un bateau pirate et de squatter, il manque pas de cran. Il n’a pas encor gagné ma confiance ni la tienne je suppose mais je pense qu’il était sincère quand il disait vouloir entrer dans l’équipage, il avait le même ton et le même regard que toi quand il l’a dit. »

Isaki attendait la réponse de Celyus tout en tâtant le cousin en dessous de ses fesses, il était assez confortable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Dim 20 Juil - 17:37

Rabbitz n'avait pas suivit Isaki il était retourner au bateaux pour deposer dans sa cabinne le materiel et les livre de medecin qu'il avait acheter en ville et pris selemnt de quoi se changer pour demain.

Il sorti du bateaux. Dans sa main le masque que lui avait donner Isaki pour l'instant Rabbitz n'en avait pas besoin personne ne le connaisser et personne ne pouvés deviné que c'était un pirate, mais demain il en aurait besoin pour le carnaval. Il avait pris ses deux fusil a canon scié qu'il avait soigneusement dissimuler sous ses vetements, maintenant il devait rejoindre Isaki et celyus qui l'attender dans l'hotel ou ils passeront la nuit.


**Un hotel avec une grande porte en argent m'a t-il dit, sa ne doit pas etre trop compliquer a trouver un hotel aussi tappe a l'oeïl**

penssa-t-il, il marcher tous en contemplant la ville et ses decoration, c'étais très jolie mais d'un coup qauelqu'un chose attira son regarde, des avis de rechercher il se rapprocha et deux affiche le fire sursauter il y avait l'affiche d'Isaki ainsu que celle de Celyus... il regarda autour delui et les aracha puis les ranga dans son manteaux pour leurs montré au cas ou il ne les avait pas vu, et aussi pour pas que tous le monde connaisse leur visage en ville, enfin si se n'étais pas encore fait...

Il y avait de moin en moin de monde dans les rue appart quelque commercant qui decorés leur boutique pour les festivité de demain.

Rabbitz passa par de petites rue il en avait marre de tourner en rond dans la ville il ne savait plus où il était il alla donc se renseigner au pret de la 1er personne qu'il vit.. Un vieux mondiant là assi par terre.


"Escuse moi papy, Tu ne sait pas où je peut trouver un hotel qui a une grande porte argenté dans cette ville ?"

"euuuhahahaha *kof kof* regarde bien autour de toi jeune imecile, il est là ba a l'autre bout de la rue" (*Kof = bruit de toussement)

le viellard pointa l'hotel du doigt.

"Hum... merci grand père..."

"Hey *kof kof* sa te faira 1000 berry$ tongue "

Rabbitz regarda l'homme dans les yeux un crout insant

".....Tu n'as plus toute ta tête, tien prend sa et va ta saoulé au bar de la ville"

Rabbitz lui donna 12 berry$ , de quoi acheter une bouteille de rhum... Il continua sa route et arriva enfin a l'hotel, il entra et entendit celyus qui parlé il ecouta la fain de sa phrase tous en penetrant dans le hall de l'hotel.
Revenir en haut Aller en bas
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Dim 20 Juil - 17:45

Citation :
Il a eu l’audace de rentrer dans un bateau pirate et de squatter, il ne manque pas de cran. Il n’a pas encore gagné ma confiance ni la tienne je suppose mais je pense qu’il était sincère quand il disait vouloir entrer dans l’équipage, il avait le même ton et le même regard que toi quand il l’a dit.

" Sans doute a-t-il du cran, mais je doute qu'il ai conscience du danger qu'il pourrais nous faire courir en agissant ainsi à tout bout de champs. "

C'est le moment que choisit Rabbitz pour entrer dans le hall de l'hôtel, Celyus continua sa phrase sans l'avoir remarqué, comme si de rien n'était.

" Mais je pense que nous aurons besoin de quelqu'un comme lui, il a beau avoir ses défauts c'est un bon médecin. Seulement il faut qu'il fasse ses preuves. "


Puis ayant remarqué le médecin de bord, il ajouta tout bas à son Capitaine :

" Je garde un œil sur ce gus le temps que je lui fasse confiance "

Le salon de l'hôtel commençais a être bondé, en effet l'animation de demain devait sans doute attiré beaucoup de monde, aussi Celyus proposa a Isaki et Rabbitz d'aller ce coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Dim 20 Juil - 19:04

Pas de rp...


Dernière édition par Isaki le Dim 20 Juil - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Dim 20 Juil - 19:14

Rabbitz, désirant sans doute prouver sa bonne volonté prit le premier tour de garde. ais Celyus soupçonna un piège.

* ... on le rencontre dans l'après midi après avoir combattu des marine, il nous vole notre nourriture et maintenant il veux prendre le premier tour de garde, rien ne dit que c'est pas pour faire entrer des marines pendant la nuit, je vais garder un œil sur lui ... *

Pourtant Rabbitz ne broncha pas, il garda son poste durant les 65 minutes ou Celyus le regarda, puisque les 115 autre furent consacrées à un sommeil bien réparateur...
Lorsqu'Isaki fut réveillé par le médecin, Celyus ouvris rapidement les yeux et constata qu'il n'était rien arrivé et que son capitaine allait prendre son tour de garde...


* ... Finalement ... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Dim 20 Juil - 19:26

Rabbitz dessida de prendre son tour de garde en 1er pendant que les autre dormaient il s'étais mit sur le balcon et contemplé les étoiles en aisseyant de resisté a la fathigue.
Après un long moment d'attente à surveillié de son balcon la rue et l'entré de l'hotel il reveilla sont capitaine pour pouvoir allé se reposé.

La nuit fut bonne mais courte Rabbitz il fut une fois réveillé par isaki qui demander a celyus de le remplacer dans le rôle de garde.

Rabbitz se réveilla avant les autres le jours étais entrein de se levé les rue étais encore calme et desertique. Rabbitz s'en voulait encore d'avoir manger les ressources de ses deux compagons il se mit a la fenetre et repera une boulangerie au loin pour s'excuser il dessida d'allé acheter de quoi dejeuner... le monde commencer a se réveillé et les rue à s'animées. Il entra dans la boulangerie.


"Bonjour madame j'aimerais de quoi prendre un bon petit dejeuner pour 3 grand gaillard affamé"

"oh oh oh voila comment j'aime mes client jeune homme comme vous, je vous sert sa de suite"

"merci, mettez le tous dans un sac"

La femme preparé le sac dans le quelle elle mettée le dejeuner

"Vous allé participé au carnaval aujourd'huis"

"oui bien sur... Nous..nous somme des voyageur venu exprès pour se carnavale"

Il reprit sa tous en se grattant la nuque

"ahahah très bien voila votre sac, merci et bonne amusement a la fête"

Rabbitz quitta la boulangerie en la remerciant.

Quand il remonta dans la chambre d'hotel Isaki et celyus étais réveillés.
Revenir en haut Aller en bas
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Dim 20 Juil - 20:39

Isaki alla sur le balcon, il pouvait admirer encor mieux les étoiles, c’est la première fois qu’il voyait un aussi beau ciel, dommage qu’il n’y avait pas un aussi joli ciel dans toutes les villes où Isaki se rendait avec son équipage. Il pensait également au combat qu’il avait livré face à Shanks, un combat terrible qu’Isaki perdu bien entendu. C’était à l’époque où Shanks était connu de personne, Isaki voulait volé son trésor mais cela avait male tourner. Heureusement que ce fameux Shanks n’était pas rancunier sinon il aurait tuer Isaki et tout son équipage. Bref Isaki a tiré beaucoup de leçon de ce combat. Il s’ennuyait un peu sur le balcon à rien faire alors il entra et prit le sac d’arme, il essaya d’en assembler pour faire de nouvelles techniques et d’autres styles de combats. Il y avait une idée qui lui avait traversée l’esprit dès son entrée dans le magasin, faire une sorte de combo qui pourrait à la fois blesser son adversaire et à la fois le bloquer. Pour cela il devait faire passer du fil transparent dans les shurikens et les Kunai, cela lui prit deux bonnes heures de tous les faire mais le travail était niquel, pas une seule arme n’était mal faite.

**Je penses que sa sera un combo pratiquement incontrôlable, comment l’appeler…. Euh… Isaki rendan !!!!**

Et voilà, Isaki avait une nouvelle technique à son palmarès et pas la moindre. Il nettoya vite fait ces deux lames, il réfléchissait un peut, il se disait que Celyus avait nommé le boomerang dont il ne se séparait jamais, zéro. Pourquoi Isaki ne nommerait pas ces sabres, il voulait faire simple en nommant uniquement la couleur dominante de chaque une d’elle-même si elles étaient unicolores. Il nomma donc le sabre noir Kuro et le sabre blanc Shiro. En les observant de plus prêt, il vit que le sabre noir était fait pour les techniques de maniement, la lame était beaucoup plus aiguisée et la partie métallique qui servait à emboîter le fourreau était moins « accrocheur » que sur le blanc. Il en concluait donc que ces lames étaient faite pour être ensemble, l’une sert au combat de maniement et l’autre au l’iai-jutsu mais il ne voulut pas que les autres sache qu’il avait deux lames alors il fini vite de les nettoyer et dissimula la blanche en l’accrochant sur son dos en dessous de sa veste. Il se leva et alla réveiller Celyus car c’était son heure de garde. Il vit que Rabbitz regarda en leur direction car ils avaient fait du bruit. Il se rendormit très vite après et c’était Celyus qui se réveilla. Isaki décida de rester avec lui pour lui tenir compagnie car il ne savait plus redormir.

« J’ai inventé une nouvelle technique, elle s’appelle Isaki rendan. Le but est d’immobiliser l’adversaire en attaquant grâce à des fils transparents attaché à des armes de jet. »

Isaki aimait bien parlé de ces nouvelles créations car c’était une fierté pour lui. Celyus ne semblait pas très attentif car il était encore somnolant. Isaki ne croyait pas qu'il ai entendu et donc décida d'aller dormir. Il fut réveillé par Rabbitz qui avait apporté de délicieuse battiserie, Isaki s'empressa de les engloutir une par une, il ajouta quelques paroles destiné à Celyus

"Elle sont délicieuse, tu as tords..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Dim 20 Juil - 21:06

Celyus fut réveillé par Isaki, qui lui parla quelques instant de l'une de ses nouvelles créations. Une technique très intéressante mais pas facile a exécuter. Celyus resta songeur quelques instants, et sans doute qu'Isaki crut que Celyus ne l'avait pas écouté car il lui souhaita une bonne nuit et partis se coucher.

* ... Je n'ai jamais vraiment songer a créer des techniques de combats, je ne fais que m'entrainer pour manier mon arme a la perfection ... ce qui est loin d'être le cas ... je verrais plus tard pour des techniques ... *

Décidant de s'entrainer, Celyus dégaina son sabre, en effet lancer un boomerang dans une pièce n'est pas très pratique si des personnes dorment dedans; en revanche c'est un exercice parfait pour contrôler la trajectoire de l'arme en question.
Mais Celyus dégaina son arme, un sabre légèrement courbé, à la pointe effilé et au tranchant prometteur. Dans le silence de la pièce, au son des hululement des animaux nocturne et à la lumière de la Lune, Celyus s'entraina...

---

Le soleil venait de se lever, et Rabbitz aussi. Il sortis immédiatement pour une course avait-il dit et Celyus n'avait pas le courage de le suivre. Il revint peu de temps après, Isaki c'était levé, les bras chargé de victuailles délicieuses pour le petit déjeuner. Celyus esquissa un sourire :


Pour te racheter de la toute la bouffe que tu nous as volé j'imagine... bon début mais un pot de vin, en l'occurence de patisserie ne t'accordera pas toute ma confiance, tu as juste réparé ton acte...

Celyus hésita mais vit que son Capitaine mangeai... il prit donc son petit déjeuner avec les membres d'équipages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Dim 20 Juil - 23:50

Après s’être bien rempli le ventre, Isaki remercia Rabbitz et se leva, il devait faire quelque chose tout seul. Il sauta directement par-dessus le balcon, leur chambre était relativement basse. Isaki tomba accroupi et marcha vers les montagnes un peu plus loin. Il voyait en marchand dans les rues la joie des habitant à l’idée d’organiser ce bal, certains étaient déjà déguisés pour l’événement, il y avait de tout, des déguisements de chat, de clown, de reine… Isaki aimait bien l’ambiance générale du village, elle était joyeuse et festif. Il mit son chapeau de paille pour se fondre dans la masse. Il sorti de la place principale pour s’aventurer sur un petit chemin paisible et tranquille. Il admirait le paysage, cette île était vraiment très passionnante car les paysages y était très varié, Isaki était passé d’une ville animé à un petit coin paisible. Il marcha le long de se chemin jusqu'à arrivé aux montagnes, il y avait un petit chalet mais Isaki n’y prêta pas plus attention que ça. Il alla s’asseoir et médita un peu. Dans le maniement du sabre il n’y a pas que la façon de tenir son sabre où les techniques employer qui compte, le tout c’est d’être en harmonie avec son arme et son corps. Malheureusement il fut interrompu par un homme qui s’approchait de lui bruyamment, Isaki put l’entendre à cause des craquements de petites branches en bois. On aurait dit qu’il voulait prévenir Isaki de son arrivé.

« Oï, qui es-tu ? »

Un jeune escrimeur voulant te défier…

Le mec se présentant devant Isaki voulait se battre contre celui-ci dans un combat de sabre, Isaki observa le sabre de son adversaire, il était très long, beaucoup plus long que la normale. Il fait plus de la moitié de la taille de l’homme. La lame n’avait pas de fourreau mais elle était dans une sorte de drap blanc.

« Comment t’appelles-tu ? »

Kiba, et vous ?

« Isaki… »


Le regard et le ton d’Isaki avaient changé, son adversaire semblait un peu plus tendu, il venait de croiser le regard du démon aux yeux rouges, Isaki. L’adversaire d’Isaki enleva le drap qu’il y avait sur sa lame et chargea très rapidement sur Isaki. On aurait dit qu’il employait le Kousoku, sa vitesse égalait celle d’Isaki. Isaki dégaina rapidement et bloqua l’attaque de son adversaire. Avec un ton étonné il parla.

« Qui es-tu !!! »

Cela ne te regarde pas…

Spéciale 412 !!!

L’ennemi fonça à toute vitesse sur Isaki et lui assénant une vingtaine de coups de pointe de sabre à longue portée. Isaki ne savait quoi faire contre ce genre d’attaque, il ne réussisa pas à bloqué une attaque sur quatre. Il du encaisser cinq coups violents. Deux dans les avant bras, trois dans les cuisse. Ceux porté aux cuisses n’étaient que des éraflures. Les coups portés aux avant-bras étaient bien ciblés. Isaki s’énerva et employa son Kousoku pour atteindre rapidement l’adversaire, il du arrêté car la très longue lame de Kiba lui permettait d’avoir une excellente défense et de repoussé l’adversaire assez loin. Isaki ne savait pas trop quoi faire, il se demandait si il devait employer sa nouvelle technique maintenant, il se demandait si elle était prête à l’emploi. Il n’avait quand même rien à perdre. Son adversaire enchaîna avec une autre attaque.

Eclatement de l’épine !!!


Isaki vu immédiatement le défaut de l’attaque et pu passer de l’autre coter de son adversaire sans se faire toucher, il n’avait pas assez de temps pour le trancher car les deux combattants employaient le Kousoku et donc Kiba aurait put blesser plus grièvement Isaki. Il se contenta donc de passer derrière son adversaire. Il lança une vingtaine de Kunai et Shuriken, c’était ceux qu’il avait trafiqués la nuit. Comme prévu, Kiba esquiva en s’abaissant, les armes de jet se plantèrent non loin derrière Kiba et Isaki lança son attaque.

Isaki….RENDAN !!!!

Kiba était maintenant bloqué à plat ventre, Isaki sauta très haut et retomba pointe de l’épée en avant, la première chose qui se fera touché par la pointe de son épée recevra une force équivalente à la masse d’Isaki…

TO BE CONTINUED

[je vous conseille de ne pas abréger votre venu parce que je compte au moin psoter encor deux fois ici^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Lun 21 Juil - 15:31

Son petit déjeuner avaler, Celyus décida de faire la même chose qu'Isaki, à savoir sortir de l'hôtel, mais par la porte principale. Il put traverser les grandes rues assez aisément, les gens était occupé à se faire accoster par des marchands en tout genre.

Dans le brouhaha général, Celyus prit la décision d'aller ailleurs, loin du tumulte de la ville. Il se dirigea donc vers la plage ou leurs bateau avait accosté un jour auparavant. Il se posta dans une clairière non loin et trouva un arbre mort dont le tronc était encore bien assez solide pour s'entrainer. Ce qu'il fit.

Il fit le tour de se tronc avec son boomerang, il le taillada avec sa lame qu'il s'était décider à appeler 'gekkoo', enfin il s'entraina au corps a corps en améliorant sa resistance physique en se ruant dessus a coup de poing et de pieds.

Puis il se décida pour développer au moins une technique, que se soit au sabre ou au boomerang.


----

C'est ainsi qu'à la fin de la journée, Celyus était fier de maîtriser sa première technique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Lun 21 Juil - 16:30

Akatsuki Theme.mp3 -

Isaki était dans les airs, pointe du sabre ver le bas et son corps était au dessus de celui-ci. Kiba était prit au piège dans les fils transparents de la technique précédente d’Isaki. Malheureusement, celui-ci réussit à s’en sortir en coupant les fils grâce à sa longue épée. Si son sabre n’était pas aussi long, il n’aurait pas put sortir de l’entrave d’Isaki. Isaki se retourna rapidement dos vers le sol et tomba car si il aurait laissé son katana s’écrasé sur le sol, il se serait briser. Son adversaire profita de sa position de force et envoya une multitude de coups tous aussi rapide les uns que les autres. La veste d’Isaki se fit transpercer, il entra dans un état de rage absolu, cette veste était un des seul souvenir qu’il avait gardé de Jaya. Son adversaire avait comprit qu’il avait fait une grave erreur en déchirant cette veste. Il décida donc de reculer à une assez grande distance. Isaki le suivit, on aurait dit que ces mouvements étaient beaucoup plus rapide qu’avant, certainement à cause de la colère. Il réussit à esquiver tous les coups que son adversaire lui avait lancé pour se défendre, Isaki se trouvait maintenant accroupi en dessous et à gauche de la lame de son adversaire. Isaki transperça d’un coup rapide les cotes de son adversaire, celui-ci cracha du sang. Le temps qu’Isaki sorte son sabre du corps de son adversaire, il entendit des rires et des paroles.


Idiot…

Son adversaire avait rigolé, du sang coulait le long de son menton et de son cou. Il bougea son sabre sans qu’Isaki puisse rien faire et lui trancha la partie inférieure droite de son dos. Isaki poussa un terrible cri de douleur, malheureusement il devait continuer si il ne voulait pas perdre la vie. C’était un combat à mort que les deux sabreurs venaient d’engager, un combat pour la vie. Les deux combattants retirèrent leurs lames du corps adverse en même temps. Les deux hommes se firent face en posant leurs lame l’une contre l’autre. C’est comme ça qu’on engageait un combat a mort dans le milieu du Kendo. Il firent quelques pas en arrière, l’un deux lança un caillou en l’air. Quand le caillou tomba, les deux combattants foncèrent l’un sur l’autre avec une vitesse incroyable, c’est comme si deux roquets fonçaient. Pendant la collision une terrible onde de choc se produisit, il eut pour effet de fissurer le sol en dessous de leurs pieds. Les deux hommes étaient immobilisés, leurs forces étaient plus ou moins équivalentes. Il reculèrent tout les deux et rechargèrent plusieurs fois de la même façon. Le paysage qui était si beau à voir c’était maintenant transformé en champs de batail.

« Qui es-tu, comment cela ce fait-il que tu sois aussi puissant »

Je suis sergent de la marine… On me surnomme Kiba au mètre d’acier…


Isaki fonça sur son adversaire qui fit de même, cette fois-ci, les deux combattants avaient changé de style de combat, ils étaient passés à un style bien plus offensif donc plus meurtrier. Ils se transpercèrent chaque un l’épaule de l’autre. Ils soufraient tout les deux en silence. Ils continuait se blesser mutuellement. Ils étaient essoufflés, ils venaient de produire des efforts physiques incroyables. Kiba parla à Isaki comme-ci celui-ci était un peu admiratif envers lui.

Tu vaux largement ta prime… C’est la première fois qu’un pirate réussit à contrer mon choudai-style.

« Merci, toi aussi tu n’es pas mauvais… Mais tu n’as pas goûté à mon Hanatsurugi-style… »

Les deux combattants avaient reprit des forces en parlant, ils étaient prêts à donner leurs maximums pour gagner le combat. Même si ils étaient admiratif l’un de l’autre, ils allaient faire n’importe quoi pour remporter le combat. Isaki allait employer son deuxième sabre mais il attendait la charge adverse pour pouvoir exploiter l’effet de surprise au maximum. Kiba chargea avec une vitesse et une puissance folle, il voulait tuer Isaki d’un seul coup. Isaki dégaina très rapidement son deuxième sabre, son adversaire fut surprit comme Isaki l’avait prévu. Isaki fit une sorte de flic arrière et prenant avec ces pieds le sabres de son ennemi. Une fois que ses pieds touchèrent le sol, Isaki fit un grand bon en avant avec les deux pointes de ces sabres et empala Kiba. Une énorme giclé de sang toucha le visage d’Isaki, son adversaire était maintenant mort…

« Dommage, tu étais un bon combattant… »

Isaki s’essuya le visage, on pouvait voir que ces yeux étaient pleins de larmes. Isaki pleurait tout le temps la mort de ces adversaires quand ceux-ci étaient vraiment d’un très grand niveau. Isaki sorti ces deux sabres du corps de Kiba, il rengaina ses sabres et prit Kiba sur son dos jusque dans sa maison. Il y entra et alla directement dans la sale de bain, il mit le corps en dessous de l’eau, pour le nettoyer. Il se rinça également le visage. Il alla ensuite à l’arrière de la maison en laissant le corps sous l’eau.

**Tu mérites un enterrement mon ami…**

Isaki creusa un trou assez grand et alla reprendre le corps dans l’eau. Il le jeta dans le trou en prenant son sabre. Il enterra petit à petit le corps meurtri de son ex-adversaire. Une fois totalement enterré, il prit son sabre et l’enfonça profondément dans la terre juste au dessus du trou. Ce n’était pas grand-chose mais au moins il avait une tombe… Isaki rentra dans la maison et prit quelques serviettes en tissu. Il se posa sur un divan et essayait d’arrêter l’hémorragie. Une fois cela fait, il sorti de la maison et parti en direction du bateau, il essaya de passer le moins possible par le village, il ne voulait pas que les villageois s’effraye en voyant ses vêtements pleins de sangs. Il arriva sur le bateau, il y monta difficilement et alla dans la chambre de Rabbitz, il prit des bandages et il les mit. Il pouvait maintenant aller faire la fête mais il n’allait pas s’amuser comme un fou comme il l’avait prévu, il allait simplement se reposer dans une terrasse de taverne à siroter des jus de fruits…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Lun 21 Juil - 20:30

Celyus était fier de lui, et même si sa technique présentais un grand désavantage, il était fier d'en avoir une en stock au cas ou. Mais pour être certain de la réussir la prochaine fois, il décida d'aller en ville faire un achat...

Sur le chemin du retour, Celyus entendit un son, un bruit cristallin qu'il avait déjà entendu une fois il y a quelques jours. En effet en y regardant de plus près, l'animal qu'il avait sauvé quelques jours auparavant étais posé sur une branche et le regardais. Celyus esquissa un sourire :


" Tiens salut toi ! "
Ce à quoi le volatile répondis par un de ses croassement de cristal. Cet oiseau voulais sans doute remercier Celyus de son aide et notre pirate se décida à lui parler comme a un homme.

" On risque de quitter cet ile d'ici peu, j'espère que tu t'en sortiras. ta différence c'est ta force jeune corbeau "
Ce dernier s'envola de son arbre après avoir poussé un nouveau croassement. et celyus continua son chemin, estimant qu'il lui avais fais ses adieux.

Il passa donc en ville, mettant parfois le masque pour éviter les ennuis et il passa dans un magasin de farce et attrape pour y acheter un sac de poudre qu'il dissimula dans ces affaires. Il traversa le reste de la ville par les petites rues et les avenues sombres.

Il arriva bien vite au port, l'odeur du sel, le cris des mouettes et le tumulte de la ville. Mais un son plus aigüe que les autre résonnait dans le crâne de Celyus. C'est alors que le petit corbeau blanc vint se poser en face de lui et émit un tout petit croassement, presque comme une demande. Celyus avait compris:


" C'est bon tu peux venir, mais je ne veux pas que tu regrettes ton geste Shoo "

" Yyyyia ? "

" Bin quoi, il te faut un nom si tu voyage avec moi, je te présente Zero et Gekkoo, mes deux compagnons d'arme " dit-il en désignant respectivement son boomerang et son sabre.

" Yyyyia ! "
" Alors c'est d'accord, tu viens avec moi ! Allons préparer le bateau ! "
" Yyyyia ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   Lun 21 Juil - 20:44

C'étais la fin de matiné celyus et isaki étaient partis en ville, Rabbitz fut dont le dernier à quitté l'hotel. Les rue étais vide tous le monde c'étais regroupé dans la rue principale de la ville c'étais la qu'avait lieu le grand deffilé du carnaval, on pouvait enttrendre la musique qui venez de debuté de l'autre bout de la ville. Il y avait encore pas mal de marines en ville surment pour surveillé l'occasion de cette fête

Rabbitz décrocha sont masque que lui avait donner Isaki pour le mettres mais sans le savoir en le retiré de la cinture sur la quelle y étais accroché avec les deux fusils a canon scié il avait deffait les ficelle qui tener une des arme, sous se gros masque il faisait une chaleur inssuportable rabbitz passa donc par des rue a l'ombre histoire d'être a la fraiche. Il passa dans une rue de taille moyenne qui était plutot longue, à l'autre bout de la rue deux marines qui parlé fort et qui riés a gorge déployer, un avait les vetements d'un mouss (un matelot, le grade de base) et l'autre avait un plus belle uniforme on pouvait deviné a udécoration qu'il avait que c'était un caporale le grade juste au dessus. Plus il marché plus le fusil se décrocher mais rabbitz ne le senté pas dessendre.

Soudain quand il passa au niveaux des deux homme sont arme se décrochat et tombat a terre. Se fut le silence, les deux marines se regardère, rabiitz les regarda ramassa extrémement vite sont arme et courrit en vitesse il fit 3 ou 4 mêtres et il ressus un coup violent au niveaux du visage, c'étais le caporale qui avait donner un coup de sabre sur le visage de Rabbitz heureusement le masque étais en bois éppés et de taille imposante se qui amortis le coup biensur il se fendu en deux et tomba par terre, le coup avait ouvert rabbitz d'en dessous de l'eoïl gauche verticalement au niveau droit de la bouche .


(Un fusil a canon scié et une arme qui peut tiré 2 balle et qui se tien dans une seul main se qui permet d'en avori deux donc 4 balles sans recharger, c'est une arme qui se recharge très vite voila pourquoi elle étais beacoup utilisé dans le monde de la piraterie)


Rabbitz sorti le 2eme canon scié il en avait maintenant un dans chaque main il tira deux balle sur le caporale qui les esquiva et se cacha derriere un murré rabbitz recharga vite, MAIS ! le jeune matelot fonçait a toute vitesse sur rabbitz, il avaut un fusil qu'il tener des deux mains, il tiré a l'aveuglette. Rabbitz n'eut pas le choix il tira 4 balles dans le corp du matelot qui s'efondra a genoux plei nde sang tous ne le regardant, il avait reussi a le blessé d'une balle dans la jambe gauche ainsi que dans le pied gauche.

Maintenant rabbitz avait beacoup de mal a se déplacer, il s'ellanca derriere des taunneaux qui étais collé a une grosse poutre qui server a maintenir un bar. Il recharga ses armes tous en tremblant, il ne comprennait pas l'action scuicidaire du jeune matelot ! le caporale derriere sont muré lui criat:


"Tu va payer cheyenne pour avoir blaisser mon mouss ! rend toi tu n'as aucunne chance"

L'homme ne pouvais pas voir le corp sans vie de son jeune matelot il ne savait donc pas qu'il étais mort. Rabbitz ne repondit pas, le caporale surgit de sa cachette en bondissant et il ecrasa de sont sabre les taunneaux derriere les quelle rabbitz étais, rabbitz reussit a escuiver le coup et tira sur le caporale, pendant qu'il sauter en l'air les jambes du caporale fut transperssé de trois balles sur quatres tirées. Rabbitz étais etendu par terre le marine qui étais encors dans les air atterie en tombant tous en transpersant le ventre de rabbitz avec son sabre, rabbitz donna un coup de crosse sur la tête du caporale se qui le fit volé a 1 mêtre, rabbitz s'elença derriere les murs se caché le caporale ne savait pas ou rabbitz étais il reussit tous de même a se mettre debout, il respiré très fort. Les deux hommr étais en plein milieu de la rue. D'un coup Rabbitz surgit juste derriere l'homme et il attrapa le coup du capotale avec son sabre, il pointa une de ses armes sur la tête du marine celui ci ne pouvais voir rabbitz dans cette position mais c'tais peine perdu il avait eu le temps de voir son visage avant, Rabbitz s'appuié difficilement avec uen seul jambes celle qui n'étais pas toucher, Le caporale de la marine planta son sabre dans la jambe d'pusi de rabbitz, il ne pouvait faire que sa dans ka posture dans la quelle il se trouver. Se qui obliga Rabbitz a tiré ses deux balle dans la tête de l'homme.

Rabbitz tombat a genoux, autour de lui, deux cadavre ettendu l'un proche de l'autre. les deux corps gisé dans une marre de sang, c'étais la 1er fois qu'il tuer des humains. a l'autre bout de la rue deux enfant et une femme avait assisté a la mort du caporale ces civils avait vus le visage de rabbitz mais que pouvait il faire ce n'étais pas un monstre il n'allait pas les élimné tous de même il pris donc très difficilement la fuite pas l'autre sorti de la rue. Par chance il étais a coté de port il courré doucement à moitié a clauche pattes. Il monta dans le bateaux "Akastuki" (celui de son équipage) et penetra dans sa chambre a la fois pour se caché et s'apporté lui même des soins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ville marchande, des marine peu commode...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ville marchande, des marine peu commode...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG :: Mers Principales :: West Blue :: Îles de West Blue-
Sauter vers: