One Piece RPG
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On'kyou, la ville du son...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: On'kyou, la ville du son...   Jeu 17 Juil - 23:03

Isaki était maintenant à bord de son bateau en compagnie de son premier compagnon, Celyus. Malheureusement il aurait put être accompagné d’une personne en plus, une femme qui portait le nom de Sleen. Dommage qu’elle n’était pas arrivée au rendez-vous d’Isaki, elle aurait put être d’une très grande utilité. Bref Isaki se concentra maintenant sur son prochain but, west blue. Il ne savait pas exactement quelle île car sur la carte il n’y avait pas de nom en dessous de l’île de leur prochaine escale. Isaki maintenait le cap et issa la grand voile, histoire de gagner en vitesse. Il allait bientôt arriver sur l’île, il ne leurs fallait plus que quelques heures, elle était très proche de celle d’où ils venaient, Celyus et Isaki. Isaki s’occupa en allant vérifiée l’état des armes à bord, c’était très important qu’elle soit en bonne état au cas où ils se feraient attaquer. Il vu que le bateau était doté de quatre canons, cela l’étonnait, il fallait dire aussi que c’était la première fois qu’Isaki regardait vraiment l’armement du bateau. Par contre au niveau boulet, ils étaient limités. Il n’y en avait qu’une dizaine, cela n’était pas suffisant, il nota que sur la prochaine île les deux pirates devront acheté de la poudre à canon et des boulet. Il y avait un autre défaut, il n’y avait pas du tout d’armes de corps à corps, les seules armes qu’il y avait c’était celles que les deux pirates possédaient, un boomerang, un katana noir et un revolver. Isaki le nota également. Cela faisait maintenant cinq longues heures qu’Isaki et Celyus naviguaient, Isaki voyait que son compagnon était passionné par les voyage, il n’avait pas arrêter de regarder l’horizon les yeux plein de détermination. Isaki quand à lui, prit la longue vue et regardai droit devant. Il était enfin arrivé, Isaki apercevait de loin l’île où ils devaient se rendre. Isaki regardait Celyus qui était souriant, cela lui faisait plaisir d’avoir un compagnon de ce genre, toujours heureux, souriant et passionné. Les deux hommes désendirent du bateau, Isaki avait aperçu une pancarte où il était écrit « Ville d’On’Kyou (voulant dire ville du son) ». Isaki donna les directives à son équipier.

« Voilà tu vois cette grande tours avec cette grosse horloge, à très précisément seize heure on doit être ici, cela nous laisse environs quatre heures sur l’île, ce qui est largement assez. Suis moi si tu veux mais je ne compte pas faire des visites, je dois acheter deux ou trois babioles. »

Isaki parti en direction de la place marchande, là-bas il pourra acheter le nessésaire pour son navire, boulet de canons ainsi que de la poudre à canons. Il lui fallait aussi quelques fruits car il avait tout mangé sur la route. Il allait aussi regarder si il ne trouvait pas des personnes intéressantes à recruter. Des pirates, des vrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   Ven 18 Juil - 11:43

Celyus avait embarqué. En effet, Isaki décidèrent qu'il devait parcourir un certain nombre d'iles et il désirait commencer par l'une d'elles se situant dans west blue. Après tout Celyus était désormais un membre de on équipage et il n'opposa aucune résistance aux décisions de son capitaine. C'est ainsi qu'ils prirent tous les deux la mers...

L'odeur du sel mêlé à l'eau entourais Celyus et lui apportais toutes les senteurs marine possible, on ne pouvait sentir cette odeur que loin du port, en pleine mer, lorsque peu importe la direction dans laquelle vous vous tournez, vous ne faites qu'apercevoir de l'eau. Celyus était heureux et cela devait se lire clairement sur son visage. La paix intérieur qu'il ressentais avais remplacé tous les remords, tous les regrets qu'il avait pu ressentir jusqu'à présent.

Mais ce n'est pas tout d'être sur un navire, on est pas la pour rêvasser a la poupe et regardant defilé le paysage et se défaire les remous que forme l'embarcation. Celyus appris bien vite qu'il fallait régulièrement être actif. surveillé ci, et ça; défaire tel ou resserrer tel nœud; remonter ceci ou descendre cela... Bref pas de repos pour les pirates...

Après un voyage plutôt court au gout de Celyus, Isaki et lui débarquèrent sur une ile, non loin de la ville
d’On’Kyou. isaki semblait avoir des choses à y faire qui ne recquièrerait pas l'aide de Celyus immédiatement. Tout ceci était parfait pour notre protagoniste qui désirait rester près du bateau quelque temps et se balader seul sur cette île pendant un moment, avant de rejoindre son Capitaine pour l'aider a transporter les marchandises lors du retour.

-----

* ... Je ne me doutais pas que l'air marin était aussi vivifiant ... *


Celyus se baladais actuellement sur la plage non loin d'une petite forêt. Il prenait enfin conscience de la chance qu'il avait eu. Il ne connaissais pas encore Isaki, mais ce dernier lui avait accorder sa confiance et cela vallait beaucoup à ses yeux.

Faisant courir son regard sur le décor, Celyus remarquai qu'une attroupement d'animaux se formais non loin de lui, sa curiosité grandissait en même temps qu'il approchait pour voir ce qu'il se passait. Apparement un animal blanc subissait les assault répété d'autre animaux sauvage.
Celyus voulait passer son chemin, les querelles entres animaux était monnaie courante et les humains n'avait pas a s'en soucier. Mais la violence de certain coup porté apostrophère notre jeune pirate qui décida d'agir. Il saisit son boomerang et le lanca dans la direction d'un des animaux qui assaillais la pauvre bête. Il reçu le coup de plein fouet et fut sonné un moment. celyus remarqua a cet instant qu'il venait d'attaquer une sorte de petit fauve, de la taille d'un chien moyen...


* ... J'aurais peut être mieux fais de ne pas faire ça ... *

En effet, le petit fauve repris rapidement ces esprits, et Celyus récupéra son arme qui avait finit de tourner. Lorsque son annemis chargea il lanca a nouveau son arme mais le félin, aussi agile que rusé fit un bond sur le coté et évita l'attaque... Celyus était désarmé face a un gros chat de cinquante kilo, toute griffe dehord... Les autres assaillant du petit animal préfèrèrent fuir.

Effectuant un bond avec une grâce quasi-divine, le félin ouvra une gueule énorme, les dents orienté de manière a mordre la jugulaire de notre courageux, mais parfois un peu bête, jeune pirate. ce n'est que quelques secondes avant de la toucher qu'on pu entendre un POCRACK très sonore, juste avant que le fauve ne retombe inanimé sur Celyus. Le boomerang avait effectué sa trajectoire et finit sa course dans le crâne de l'animal désormais inanimé.


* ... Ouah, quelle chance ... je m'attendais pas à cela ... sympa comme technique ... *

Celyus se dégagea du corps du fauve et se décida a regarder l'état dans lequel était le petit animal blessé. C'était un corbeau, bizarrement au plumage blanc... il se remit debout sur ses pattes et regarda Celyus d'un air interrogateur...

" heu ... ça va petit ? " demanda alors notre pirate, sans ce soucier si l'oiseau allait répondre ou pas.

L'animal émit alors un son cristallin, rien comparé aux croassement des autres corbeaux, un son clair et doux. celyus sembla percevoir la réponse "OUI" mais son imagination devait encore travailler pour lui. Un deuxième croassement, aussi clair que le premier retentit ensuite, puis l'oiseau boitilla jusqu'à un coin d'ombre et sembla s'endormir...

Après avoir amené la carcasse du fauve a bord, on ne sais jamais, c'est sans doute comestible, Celyus prit la route de la ville ou il espérait rencontré son Capitaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   Ven 18 Juil - 13:09

Isaki était maintenant au centre de la ville, l’ambiance y était sympa et animée. Les villageois semblaient tous se connaître comme sur la plupart des petites îles qu’Isaki avait déjà eut l’opportunité de visiter. Il y avait pleins de petits magasins sur les bords des rues, des magasins de toutes sorte, des épiceries, des magasins d’armes, de magasin de nourriture, bref, de quoi faire de bonne course. Etrangement, tous les magasins vendaient des instruments de musique, plus précisément, différentes variété de flûtes. C’était probablement pour cela que la ville s’appelait la ville du son. Isaki marchait seul en longeant les trottoirs, à la recherche d’un magasin spécialisé en armement. Ce fut bref pour qu’Isaki en trouve un, il y en avait au moins trois sur la même rue, Isaki alla sur celui qui était le plus prêt. Quand il entra la première chose qui captiva son attention était un gros canon certainement fait d’or qui était à l’entrée. Il coûtait exesivement cher et Isaki n’avait pas les moyens de se le payer. D’un regard rapide il fit le tour de la pièce. Il voyait un vieux monsieur au comptoir qui semblait bien connaître chaque produit de son magasin car le client qu’il était occupé à servir posait beaucoup de questions auxquelles il répondait facilement et brièvement. Après quelques minutes d’attente, ce fut au tour d’Isaki d’être servit.

« Bonjour, il me faudrait des boulets de canons et de la poudre à canon aussi. »


Ok je vois, vous êtes des pirates qui ont fait escale sur cette merveilleuse île. Il vous en faut combien de chaque ?

**Bizarre ils n’ont pas peur des pirates sur cette île, pourquoi ?**

« Il me faudrait aussi quatre des meilleurs sabre japonais que vous possédé et toutes sorte d’arme à feu. Pour les boulets j’en voudrais une vingtaine et la poudre deux kilos. »


Ok je vous apporte sa tout de suite.

Le vieux monsieur était entré dans son arrière boutique pour apporter les marchandises à Isaki, on pouvait entendre de l’endroit où était Isaki, des bruits de métaux s’entrechoquant, certainement le bruit des fusils et des sabres. Quelques minutes plus tard l’homme revint avec tout ce qu’Isaki lui avait demandé, une vingtaine de boulets qu’Isaki tapota pour voir si ils était pas creux, plus de deux kilos de poudre à canon, un bac rempli d’arme, Isaki devait en choisir quelques-unes et les quatre meilleur sabre du magasin. Isaki passa son doigt sur chaque une des lames des sabres pour voir si elles n’étaient pas émoussées. Il prit au hasard une dizaine de pistolet car ils étaient presque tous identique, il paya et parti en remerciant le vieux monsieur qui venait de faire une très belle affaire avec Isaki. A peine sorti du magasin, Isaki reçu un coup de poing en pleine face. Isaki tomba en arrière, tous ces achats étaient également tombés. Sans même faire attention au type qui l’avait frappé, il ramassa ces achats, il avait comprit que pendant que le vieux monsieur était parti, il avait appelé la marine, c’était certainement la raison pour laquelle il n’avait pas peur d’un pirate. Quand Isaki se leva, son regard était remplis de haine et de colère, cela faisait bien longtemps qu’il ne c’était pas faché ainsi. Il regarda le marine qui semblait légèrement distrait par son regard et lui parla.


« Toi, pourquoi m’as-tu frappé ? »

La ferme sale pirate

Le marine était un homme assez robuste, il était très musclé et très grand. Il ne savait pas à qui il avait à faire, se frotter à Isaki quand il est énervé est une mauvaise chose. Isaki dégaina son sabre et se mit dans une garde très offensif, il avait abandonné toutes défense pour l’attaque. Il y avait une foule énorme qui entourait les deux combattants. Isaki sorti du magasin en mettant ces achats contre le mur. Il enleva sa veste noire et la posa dessus. Il était fin prêt pour le combat. Le marine lui faisant face était le plus fort de toute l’île. Il lui fonça dessus comme un attarder. Il n’avait aucun sens de la précision et de la finesse, il avait simplement une force physique impressionnante. Quand le marine arriva à coter d’Isaki pour lui donner un coup de poing, très rapidement et avec une très grande grâce Isaki esquiva et se retrouva derrière le marine. Il lui adressa quelques paroles avant de le mettre hors d’état de nuire.

« Avec ton état actuelle tu ne peut rien faire face au Kousoku, l’art de se déplacer aussi rapidement que l’éclair… Si tu continus tu va mourir… »

Isaki venait de parler avec un ton assez lent et ténébreux, des paroles à en faire frissonner de peur un géant. Il mit la main sur le fourreau de son sabre et fonça très rapidement sur le marine, tellement rapidement que personne n’eut vu ces déplacements.

« Danse unique des orchidées !!! »

Isaki fit ce que l’ont appelle du lai-jutsu, l’art de frapper un seul coups en dégainant. Le marine ne sut esquiver car cette technique est la plus rapide qu’Isaki connaisse. Isaki rengaina car il croyait en avoir fini, malheureusement, le marine était coriace, ça masse lui servait donc à encaisser les coups. Isaki était très surprit car quand cette technique touche sa cible, il est rare que la personne d’en face puisse riposter. Celyus était présent dans la foule, il venait d’arriver et semblait étonné par la vitesse de déplacement d’Isaki. Malheureusement, Isaki fut distrait et ramassa un autre coup de poing de la part de son adversaire. Il fut projeté sur plus de cinq mètres de longueur. Il se releva, cette fois plus difficilement qu’avant, le marine adverse semblait fâché.

**Je vais devoir employer l’artirie lourde…**

Isaki était maintenant debout et tenait son sabre à deux mains au dessus de sa tête, il attendait la charge de son adversaire pour l’abattre d’un seul coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   Ven 18 Juil - 18:30

Isaki se battait, son Capitaine faisait face à une homme de la marine, le sabre au dessus de la tête prêt a frapper tandis que l'homme semblait avoir l'intention de se ruer vers lui. D'instinct, comme si c'était la seule solution, Celyus saisit son arme...

* ... J'ai l'air malin ... je dois faire quoi moi face a un marine ... surtout avec un boomerang ... *

Il se rappelai ses entrainements, du temps ou il commençais a manier son arme. Il avait disposé de nombreuse bouteille vide sur une planche elle même soutenu à ses deux extrémité par des tonneau de rhum vide. La première chose qu'il voulais faire c'était un simple lancer, aller retour dans l'arrière cour de la taverne de son père. il y arriva fort rapidement. La deuxième chose était un lancer ou toute les bouteille tombai de la planche sans que le reste bouge. Ce fut nettement plus difficile mais il y parvenait parfois. Son dernier entrainement fut le plus compliqué, il n'y arrivait qu'une fois sur 25 environ et il consistais à ne faire tomber qu'une seule de toutes les bouteilles posée sur la planche, par une simple pichenette...

Tout ceci lui revenais en tête, il se dit que si son père ne lui avait pas interdit de s'entrainer à manier une arme, tout aurais été différent aujourd'hui...
Mais le plus important était d'aider son Capitaine... Cette brute semblait prendre son élan pour frapper, il fallait la déstabiliser...


* ... Pas se louper, pas se louper, pas se louper ... *

Celyus lança son arme, elle fendait l'air pour arriver jusqu'au genou droit de l'assaillant d'Isaki dans un Shlack mémorable avant de revenir vers son lanceur qui l'attrapa au vol.

* ... J'avais visé le torse ... j'ai encore beacoup de travail ... Mais on dirais que j'ai fais mouche ... *

La marine ne pourrais sans doute plus courir aussi vite mais ces coups seront toujours aussi puissant... isaki devrait s'en sortir, il a l'air rapide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   Ven 18 Juil - 18:52

Rabbitz avait prit la fuite de son île et trahi les sien pour pouvoir prendre la mer a bort d'un miserable bateaux qu'il avait volé a son père. Il avait navigué des nuits et des jours seul ! Il étais maintenant à west blue il s'arreta à la premiere île, dans le 1er port qu'il aperçu, il y avait une pencarte avec ecrit "Port de On'kyou"

Il sorti du petit bateaux fit 3 pats et tombit de fatigue.

Quand il se réveilla il étais au même endroit sof qu'il y avait quelque piece a coté de lui 8 berry$ en tous, les gens avais du le prendre pour un clochard, c'est vrais qu'il ne senter pas très bon il ne s'étais pas lavé depuis qu'il étais parti de chez lui, quand il se reveilla il étais mort de faim. Il marcha sur le port à la rechercher d'un restaurant mais quelque chose attirat sont regarder des gens c'étais regroupé autour de quelque chose il ne s'empechat d'alla voir, il traversa la petite foule et vit un soldat de la marine ainsi qu'un homme, à coté de lui quelqu'un crié très fort "Venez prendre les paris HA HA HA HA HA" disait t'il avec son allaine de porc et un autre lui repondit "dix contre un que le gars de la marine gagne contre le pirate" les deux homme continuer a se battre d'un coup il vit un boomrang en l'air selement un cour instant il surgit avec une tel puissance mais il n'avais pas le temps de regarder il avait une autres idée en tête, Rabbitz compris que l'autres homme qui se battait étais un pirate il étais en admiration devant cette homme, lui qui chercher un equipage, un pirate se presenter devant lui pourquoi continuer a chercher, il regarda autour de lui et vit plusieur bateaux mais un bateaux attira son attention car le pavillon(le drapeau du bateaux) porter les même dessins que les vetement du pirate qui se batté. Sans reflechir il alla le voir de plus pret, puis il dessida de monter dedans il allé dans la cabine et se servit a manger dans les reserve du bateau



"Hummm sa fait du bien la ou sa passe mwahahaha" s'ecria-t-il

Dans sa tête il étais deja membre de l'equipage
Il dessida de rester dans le bateaux jusqua se que l'homme re-vienne dans son navire, la il lui demanderais pour etre de son equipage. Mais en attendant il alla se lavé pour etre propre sur lui quand le pirate re-viendra qui voudrais d'un "clochard" ? Après tous se voyage Rabbitz s'intalla dans un coin de la cabine et s'endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   Ven 18 Juil - 19:22

Isaki était en position pour effectuer ça technique la plus puissante, il avait déjà réussit à terrassé un géant d’un seul coup avec cette technique. Jamais personne ne c’était relevé après avoir reçu un coup comme celui qu’Isaki allait attribuer à son adversaire dès que celui-ci allait charger. D’ailleurs à cause de son tôt de mortalité élevé, Isaki ne l’emploi pas souvent. En plus de cela, il risquerait grandement de fracasser sa lame contre le sol. Isaki vu le marine charger, il était pleins de colère envers Isaki et on aurait dit qu’il ne sentait déjà plus la douleur que la première attaque d’Isaki lui avait causer. Pendant sa charge, Isaki remarqua que Celyus était pensif, c’est le rôle d’un capitaine de toujours garder un œil sur ces hommes, c’est pour cela qu’il l’avait vu. Celyus avait son boomerang en main, il était prêt à le lancer. Il attendait certainement que le marine soit en face de lui pour que personne ne sache que c’est lui qui allait envoyer l’arme.

**Astucieux le gamin, grâce à lui je ne devrais peut-être pas tuer ce marine, tout le village semble compter sur lui**

Celyus envoya le boomerang, celui-ci alla s’écraser violemment contre le genou du marine qui poussa un horrible cri de douleur, le boomerang retourna dans la main de Celyus. Le marine était encor plus énervé, cela allait donné un défit supplémentaire à Isaki qui entendait la foule huer les deux pirates, ils n’arrêtaient pas de dire que les pirates étaient des lâche et d’autres chose du genre. Isaki se retourna ver eux avec un regard terrifiant et pointa son sabre vers eux.

« Vous fermez-la… » Dit-il d’un ton également terrifiant.
« Celyus, va préparé le bateau, j’arrive. Prend ce que j’ai acheter et ma veste, fait surtout attention à ma veste… »

Isaki se retourna face au marine qui c’était relevé pour à nouveau chargé. Isaki courut très rapidement, sa vitesse alla bientôt être légendaire si il devait aussi souvent se battre. En passant derrière le marine, il trancha le genou ou le boomerang était venu s’écraser. Le marine tomba par terre et se tenant le genou. Il insultait Isaki de tout les nom possible, celui-ci resta de marbre. Il montra de la pointe de son épée ou était tous ce que Celyus devait prendre. Isaki recourut rapidement en entaillant l’avant bras du marine. Il allait l'entraillé jusqu'à ce que celui-ci ne puisse plus bouger. Il y avait une marée de sang autour du marine, il état tombé sur le mauvais pirate.

« Te faire entailler par ma lame noir est un honneur pour toi… »

Va te faire foutre !!!

« Je crois que je t’ai mit en rogne là, t’inquiète pas, je n’ai nullement eut l’intension de te tuer, les coupures que tu as ne sont pas très profondes. Je vous laisse, j’ai quelque chose à faire. Si tu ne veux pas crever, arrête l’hémorragie, tu as perdu beaucoup de sang. »

Isaki était déjà très loin grâce au Kousoku. Il avait prit la fuite vers une épicerie qui était éloigné de la ville, il choppa rapidement deux bac de fruit et de légumes et parti sans payer ni même regarder les fruits et légumes qu’il avait prit. Il se dirigea vers son bateau qui était normalement prêt à partir…


Dernière édition par Isaki le Ven 18 Juil - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   Ven 18 Juil - 19:40

Isaki avait paralysé le garde, l'entaillant ça et là pour l'empêcher des les poursuivre. c'est uniquement quand Celyus fut certain que son Capitaine allait bien qu'il partis vers le bateau avec les armes et la veste d'Isaki.

Arrivé à bord, il descendit dans la cale et déposa les affaires récemment achetée, bien en ordre et bien rangée. Il voulu ensuite allé se reposer dans sa cabine mais un son étrange provenait de celle çi...
Celyus descendit dans la cale et prit l'un des sabre que son Capitaine avait acheté, celui qu'il jugea comme le plus tranchant, léger et maniable en même temps. Il remonta à pas de loup et ouvrit brusquement la porte de la cabine. Le sol était souillé par des restes de nourriture et un homme avait profiter de l'absence des deux membres d'équipage pour élire domicile dans le bateau en pillant les ressources.

* ... Ta dernière erreur à été de resté ici en t'imaginant bien tranquille ! ... *

L'intrus en question esquissa un rictus de réveil et commença à gesticuler pour se relever. C'est alors que Celyus le souleva de sa main gauche et pointa son arme sur la jugulaire du voleur en disant :


" T'as intérêt a avoir une sacrée bonne raison d'être venu squatté ici et piller nos ressources. Si je n'ai pas une explication claires dans 5 secondes, la dernière chose qui te passera par la tête c'est cette lame "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   Ven 18 Juil - 21:43

Isaki avait réussit à échapper à la population qui avait assisté au combat ainsi qu’à celle qui a assisté à son vole, il avait courut pour cela plus d’une dizaine de minutes. Il rattacha correctement son sabre qui le gênait durant sa course car il n’arrêtait pas de bouger. Un fois prêt, Isaki marcha en direction du port sans passer par la ville, il devait faire un détour par la foret sinon ses efforts de fuite allèrent se révéler vain. Dans la foret, il put observé différentes sorte d’animaux, il y en avait plein. Des chiens sauvages, des écureuils, des lapins,…

Isaki arriva enfin en face du bateau, celui-ci n’avait pas bougé d’un pouce, cela prouvait donc que Celyus avait accompli la mission qu’Isaki lui avait donnée. Il avait réussit à atteindre le bateau, le préparé à partir, sans se faire prendre. Isaki sauta à bord. Il n’y avait aucun signe de Celyus, il y avait seulement un animal bizarre et quasi mort par terre, il tremblait et avait le regard vide, il devait certainement souffrir atrocement. Isaki n’avait pas les compétence requise pour soigné un animal il décida donc de le tuer pour abrégé ces souffrance. Il alla dans les chambres du bateau, il vu que le sol était mouillé, certainement Celyus qui prit une petite douche. Isaki fut saisi par un bruit soudain qui venait de la chambre de Celyus, Isaki mit son oreille contre la porte et écouta. Il pouvait entendre la voix de Celyus qui criait.

" T'as intérêt à avoir une sacrée bonne raison d'être venu squatté ici et piller nos ressources. Si je n'ai pas une explication claires dans 5 secondes, la dernière chose qui te passera par la tête c'est cette lame "

**Un étrangé !!!**

Le regard d’Isaki changea tout à coup, il ne voulait pas qu’il arrive quoi que se soit à un membre de son équipage même si par rapport au paroles de Celyus, il semblait être en position de supériorité. Il entra donc, main sur le manche de son sabre. Il aperçu un homme allongé sur le lit de Celyus qui braquait un des nouveau sabre qu’Isaki avait achété.


« Erangé décline ton identité et tes intentions, nous oblige pas à employer nos sabres, cela serait domage… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   Ven 18 Juil - 22:23

Rabbitz se reveilla en sursaut et s'étira avant de repondre

"ouaaaaaaaah" (bruit que l'on fait quand s'éttire)

il remarqua que l'homme en face de lui avait un boomrang dans la main qu'il tener sur l'épole c'étais donc lui qui avait lancer une boomrang avec tan de force tous a l'heure en ville devant l'armurie, à cette instant il se frotta la nuque, il avait l'air géné il n'aurait peut être pas du manger la moitié de leur ressources

"humm je me suis permit de manger un peut euuh... beacoup..."

il ne savait pas quoi dir il baissa la tête et vit le sabre poité sur lui se qui le lança suite

"JE VEUT ETRE DE VOTRE EQUIPAGE !!!!!!! euh je suis un bon medecin et je tire bien au fusil a canon scié euh..."

Pour une fois il faisait l'effort de ne pas être froid avec les autres personne c'étais plutot dur pour lui, puis derriere il vit le pirate qu'il avait admiré se battre en ville contre un homme de la marine qui avait quelques blaissure

"Tu à de petites blaissures... mais qui peuvent être génante, je pourrais peut être faire quelque chose pour toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Isaki
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Statut : Capitaine
Fruit du démon : pas de fruit
Localisation : Derrière ti, trop tard...
Date d'inscription : 11/07/2008

Wanted
Prime/Rang: 30.000.000/ Capitaine
Equipage: Isaki
Type d'arme/pouvoir:: Armes tranchantes, révolver

MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   Ven 18 Juil - 23:40

Isaki vu que l’homme se réveilla en se saisissant, car Celyus criait très fort. Il poussa un léger bruit, celui d’un homme qu’on venait de réveiller. Il se retourna avec un sabre sous la gorge et Isaki le fusillant du regard, pas de quoi le rendre très alaise. Il suait légèrement, Celyus et Isaki l’avait assailli de questions auxquelles il devait répondre sans bavure sinon la discussion se transformera en marre de sang. Il parla d’un ton très calme.

"Hum je me suis permit de manger un peut euh... beaucoup..."

**Pour qui il se prend ce mec, il ne tient pas à sa vie ? Celyus va le butter si sa continu…**


"JE VEUT ETRE DE VOTRE EQUIPAGE !!!!!!! Euh je suis un bon médecin et je tire bien au fusil a canon scié euh..."


**Il n’avait pas encor vu les sabres pointés sur lui, est-il fait pour la piraterie, c’est vrai qu’il aurait put faire semblant de ne pas la voir pour que nous le prenions à la légère.**


"Tu à de petites blessures... mais qui peuvent être géante, je pourrais peut être faire quelque chose pour toi ?"

**Quel idiot, il vient de remarquer que j’étais là**

Isaki lâcha son sabre et mit la main sur l’épaule de Celyus, il lui fit signe d’arrêter. Même si Celyus n’était pas encor convaincu à cent pour cent de l’honnêteté de ce médecin, Isaki voulait le tester avant de dire quoi que se soit sur une admission potentiel. Il prit une chaise et une trousse des premiers secoure. Il s’asseilla en face du « médecin » et lui tendit cette fameuse trousse. Il lui donna quelques directives.


« Soignes-moi, si tu échoue ou si tu essaye de me tuer, Celyus te bute… »

Isaki donna un fusil à Celyus qui le pointa droit sur la tête de l’étranger, un faux mouvement et il le tuait même si il devait tuer Isaki pour cela..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyus
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 31
Date d'inscription : 16/07/2008

Wanted
Prime/Rang:
Equipage:
Type d'arme/pouvoir::

MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   Sam 19 Juil - 1:21

Toute cette histoire devait être un mauvais rêve ... le gars qui venait de se réveiller en s'étirant n'avais aucune conscience du danger et de la situation dans laquelle il était. Celyus savait être convainquant, même si manier un sabre n'avait jamais été dans ces habitudes, il apprenait assez vite.

Citation :
Hum je me suis permis de manger un peu euh... beaucoup...

" Permis de manger ? Tu te pointes chez les gens et tu te sert, c'est ce que tu veux dire ! "

Celyus n'en pouvait plus, un étranger qui se sert dans leurs réserves, qui se fait réveiller en sursaut avec un arme pointer sur le cou, ne ressent pas le moindre remord ou une once de peur. Dans un sens, il l'admirait.
Par la suite l'étranger ne répondis rien a la remarque de Celyus et commencer a beugler :

Citation :
JE VEUT ÊTRE DE VOTRE ÉQUIPAGE !!!!!!! Euh je suis un bon médecin et je tire bien au fusil a canon scié euh..

* ... aucune chance que cet imbécile nous rejoigne, il n'a conscience de rien. Je suis prêt a parier que si je le couvre de poudre et que je lui propose de heurter deux silex, ce mec le fera ... *

Puis une main sur son épaule lui indiqua qu'il devait lui laisser une chance, après tout les quelques blessures superficielles pouvait être plus grave, lui même n'étant pas médecin, Celyus n'en savait rien. Son capitaine lui tendit une arme a feu que Celyus repoussa, la seule vue de ses armes lui donnait envie de vomir, trop barbare, trop de mauvais souvenir ...
Il fouilla l'étranger qui n'avait rien d'autre sur lui que ses vêtements et une bonne volonté apparente... Et comme pour confirmer les dires de son Capitaine, Celyus pointa sa lame vers la nuque du soit disant médecin.

" Un seul faux pas, un seul geste de travers et ce sera tes derniers pas sur le pont de notre navire, les prochain seront effectué dans l'eau et laisse moi te dire que nager les pieds liés et les deux bras en moins n'est pas une mince affaire "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On'kyou, la ville du son...   

Revenir en haut Aller en bas
 
On'kyou, la ville du son...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG :: Mers Principales :: West Blue :: Îles de West Blue-
Sauter vers: